Un tank de l’armée israélienne a tiré des obus lundi sur une position du Hamas à l’intérieur de la bande de Gaza, en riposte à des tirs sur des soldats israéliens en provenance du territoire palestinien, a indiqué Tsahal.

Des soldats israéliens ont essuyé des tirs dans la matinée le long de la barrière de sécurité de la frontière israélienne avec la bande de Gaza, a rapporté l’armée.

Les tanks israéliens ont répliqué en prenant pour cible une position du Hamas, a-t-elle ajouté. Selon des sources proches du ministère de l’Intérieur du Hamas, ils ont visé une tour d’observation près du camp de réfugiés d’al-Bureij situé au centre du territoire.

Selon des médias palestiniens, le tank aurait tiré trois obus sur la position du Hamas.

Aucune victime n’a été rapportée de part et d’autre.

L’armée israélienne riposte systématiquement aux tirs en provenance de la bande de Gaza en frappant des positions du Hamas, le groupe terroriste qui gouverne sans partage l’enclave palestinienne. Israël dit tenir le Hamas pour responsable de ce qui se passe dans le territoire, même si la paternité des tirs peut revenir à des groupes concurrents.

Israël et le Hamas observent un cessez-le-feu tendu depuis la fin de la guerre qui les a opposés en juillet-août 2014, et les tensions se sont accrues depuis le meurtre d’un expert des drones du Hamas en Tunisie jeudi, dont le groupe terroriste accuse Israël, et promet de se venger.

La Tunisie a annoncé dimanche que « des éléments étrangers » étaient impliqués dans le décès de Mohammed al-Zoari, et lundi, un porte-parole du tribunal de Sfax, dans le sud de la Tunisie, a déclaré qu’un Belge et un Suédois étaient recherchés en lien avec cette affaire.

Des membres des Brigades Ezzedine al-Qassam Brigades, la branche armée du Hamas, avec un portrait de Mohamed Zoari, qui a été tué en Tunisie, pendant une cérémonie en son honneur dans la ville de Gaza, le 18 décembre 2016. (Crédot : Mahmud Hams/AFP)

Des membres des Brigades Ezzedine al-Qassam Brigades, la branche armée du Hamas, avec un portrait de Mohamed Zoari, qui a été tué en Tunisie, pendant une cérémonie en son honneur dans la ville de Gaza, le 18 décembre 2016. (Crédot : Mahmud Hams/AFP)

L’armée israélienne a par ailleurs indiqué avoir mené dans la nuit un raid contre un atelier clandestin de production d’armes à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie. Deux Palestiniens, dont le propriétaire de la maison, ont été arrêtés, et douze machines servant à confectionner des armes saisies, a dit l’armée.

L’armée israélienne traque les ateliers d’armes depuis des mois. En 2016, 40 ateliers ont été découverts et 420 armes saisies, a déclaré Peter Lerner, porte-parole de l’armée.