L’artillerie turque a riposté lundi à des tirs venus de Syrie qui ont touché une mosquée turque et blessé une réfugiée syrienne, alors que la tension restait vive à la frontière entre les deux pays, a annoncé une source officielle.

« Des tirs provenant de Syrie ont atteint une mosquée située à Yayladagi (sud de la Turquie) et blessé une réfugiée syrienne âgée de 60 ans qui se trouvait à proximité », a rapporté un communiqué du gouvernorat local de Hatay.

« Notre artillerie a riposté à ces tirs », a ajouté le bureau du gouverneur, précisant que trois obus de mortier tirés également depuis le sol syrien se sont abattus lundi dans un terrain vague de la zone, sans faire de dégâts ni de blessés.

La Turquie répond fréquemment aux tirs d’obus tirés par les parties en conflit en Syrie.

La Turquie a pris fait et cause pour la rébellion syrienne opposée au régime du président Bashar el-Assad et accueille sur son territoire     800 000 réfugiés syriens qui ont fui les combats dans leur pays.