L’ancienne vedette des Fugees, Lauryn Hill, revient en Israël.

La chanteuse et compositeuse de hip/hop interprétera ses tubes des Fugees et des classiques de Bob Marley lors d’un concert le 7 mai au Rishon Lezion, a annoncé Ynet. La dernière performance de Hill avait eu lieu en Israël en 2007, pour un spectacle qui était loin d’être exceptionnel.

Hill, qui est surtout connue pour ses années avec les Fugees et pour son album solo, « The Miseducation of Lauryn Hill », n’a pas sorti d’album depuis 15 ans.

C’était l’interprétation de Hill de « Killing me Softly » sur l’album des Fugees « The Score » qui lui a donné ses premiers moments de gloire. Son album en solo a reçu un très bon accueil de la critique et elle en a vendu quelque huit millions de copies. Elle a gagné cinq prix au 41e Grammy Awards.

Elle a pourtant rapidement disparu de l’œil du public, réapparaissant occasionnellement dans des festivals et pour des interprétations uniques.

En 2012, Hill a plaidé coupable de fraude fiscale pour ne pas avoir payé ses impôts fédéraux, et en 2013, elle a purgé une peine de prison de trois mois.

Au moment de sa condamnation, Hill avait écrit sur Tumblr qu’elle était passée « en souterrain » et qu’elle avait rejeté le « climat d’hostilité, de faux droits, de manipulation, de préjugé racial, de sexisme et discrimination due à l’âge » de la culture pop.

Elle a expliqué qu’elle avait arrêté de payer ses impôts fédéraux quand il lui était devenu nécessaire de se retirer de la société afin de garantir la sécurité et le bien-être de sa famille.

Cinq des six enfants de Hill sont de Rohan Marley, le fils de la légende du reggae.

Le 4 mai 2013, plusieurs jours avant le début de sa peine de prison de trois mois, Hill a sorti son premier single officiel depuis 10 ans “Neurotic Society (Compulsory Mix) ».

En octobre 2013, après sa libération de prison, elle a sorti un single intitulé “Consumerism”, réalisé pendant son incarcération.

Les billets pour le concert sont vendus entre 219 à 499 shekels (50 à 110 euros).