L’Autorité des parcs élude des dates géologiques pour épargner les ultra-orthodoxes
Rechercher

L’Autorité des parcs élude des dates géologiques pour épargner les ultra-orthodoxes

La grotte des stalactites de Soreq n’est âgée que de “milliers d’années”, selon les brochures, car certains visiteurs pensent que le monde a moins de 6 000 ans

La grotte des stalactites de Soreq. (Crédit : Yigal Dekel/CC BY-SA/Wikimedia Commons)
La grotte des stalactites de Soreq. (Crédit : Yigal Dekel/CC BY-SA/Wikimedia Commons)

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs a supprimé une information sur l’âge exact des structures géologiques présentées dans un site touristique majeur du pays afin de ne pas risquer de perdre des visiteurs ultra-orthodoxes qui croient au narratif biblique littéral indiquant que le monde a moins de 6 000 ans.

Cette pratique a été découverte par Lior Tal, un visiteur de la grotte des stalactites de Soreq, dans les collines de Judée. Il a remarqué que l’âge de la grotte avait été effacé des panneaux qui y sont présents, et qu’il n’y avait aucune référence aux millions d’années pendant lesquelles ses structures uniques se sont formées.

Il a demandé au guide si cela était délibéré, et il lui a été répondu que la décision avait été prise pour ne pas offenser les visiteurs ultra-orthodoxes des grottes, a-t-il dit.

Tal a raconté son expérience sur Facebook, et a reçu des centaines de commentaires, certains d’autres visiteurs ayant vécu la même chose sur d’autres sites naturels, notamment dans les célèbres grottes Rosh Hanikra, situées dans le nord d’Israël.

Un journaliste de la Deuxième chaîne s’est rendu dimanche sur le site, et a découvert que la vidéo d’explication en anglais indiquait simplement que « la grotte a été formée il y a de nombreuses années. »

Panneau de la grotte des stalactites de Soreq, en partie effacé pour ne pas offenser les Juifs ultra-orthodoxes qui croient que le monde a moins de 6 000 ans. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Panneau de la grotte des stalactites de Soreq, en partie effacé pour ne pas offenser les Juifs ultra-orthodoxes qui croient que le monde a moins de 6 000 ans. (Crédit : capture d’écran Deuxième chaîne)

Les stalactites se forment à une vitesse de quelques centimètres par centaines d’années. Certaines des stalactites de la grotte mesurent quatre mètres de long, et ont plus de 300 000 ans.

La brochure en anglais se contente cependant d’indiquer que le processus de formation des stalactites « prend des milliers d’années. »

La grotte elle-même aurait entre 20 et 30 millions d’années, et le panneau initial indiquait que les stalactites avaient commencé à se former il y a cinq millions d’années. Le cinq millions a été en partie effacé.

L’Autorité des parcs, une organisation publique qui gère les 200 réserves naturelles et les plus de 70 parcs nationaux du pays, a reconnu que les sensibilités ultra-orthodoxes étaient prises en compte dans l’établissement du contenu de ses brochures pédagogiques.

Entrée de la grotte de Soreq. (Crédit : Aykleinman/domaine public/Wikimedia Commons)
Entrée de la grotte de Soreq. (Crédit : Aykleinman/domaine public/Wikimedia Commons)

« L’Autorité de la nature et des parcs propose ses sites au public dans toute sa diversité, sans considération de religion », a-t-elle dit dans un communiqué.

« Les ultra-orthodoxes visitent les sites en grand nombre, et il est important de leur permettre de visiter les sites nationaux dans le cadre de leur connexion à la société. L’Autorité des parcs doit aussi être sensible aux besoins de la population ultra-orthodoxe », a-t-elle ajouté.

Même si de nombreux Juifs orthodoxes ne voient aucune contradiction entre le narratif biblique et les datations scientifiques, certains Juifs ultra-orthodoxes croient que l’univers est âgé de 5 778 ans, en se basant sur une lecture littérale de la création dans la Bible.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...