L’Autorité palestinienne a émis mercredi une première condamnation officielle de l’assassinat de Baruch Mizrahi, un officier supérieur de la police israélienne lundi soir près de Hébron.

« [Concernant] cet Israélien qui a été tué, c’est douloureux », a déclaré Mahmoud al-Habash, un responsable palestinien, dans une interview accordée à des journalistes, à Ramallah. « Nous condamnons la mort de tout être humain. Le principe du meurtre et de la violence est totalement inacceptable. »

« J’attends une condamnation côté israélien après le meurtre d’un Palestinien, mais cela ne se produira pas », a-t-il ajouté.

Mardi soir, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déploré l’absence de condamnation de la part de l’Autorité palestinienne, au lendemain de l’attaque meurtrière.

« Cet assassinat est le résultat des incitations à la haine des responsables de l’Autorité palestinienne qui continuent à véhiculer dans les médias des contenus haineux contre Israël, qui se sont traduits par l’assassinat d’un père de famille en route pour célébrer le dîner de Pessah », a déclaré le Premier ministre israélien dans un communiqué.