Les autorités israéliennes ont déconseillé aux touristes israéliens de se rendre dans des endroits où ils seraient pris pour cible par des terroristes djihadistes, notamment en Turquie et dans une bonne partie du Moyen Orient.

Des centaines de milliers d’Israël devraient voyager à l’étranger durant la période des fêtes imminente, qui commence avec le Nouvel an juif, le 20 septembre, et qui prendra fin avec Souccot, la fête des Cabanes, prévue du 4 au 12 octobre.

Le bureau anti-terroriste du bureau du Premier ministre, qui publie ces avertissements à l’approche de la plupart des périodes de fêtes, a souligné que la liste inclut des destinations touristiques plébiscitées par les Israéliens, notamment la péninsule du Sinaï et la Turquie.

Des avertissements concernent également la Jordanie et le reste de l’Égypte.

Dans ces endroits, les groupes terroristes sont connus pour avoir planifié des attentats dans des endroits peuplés, et peuvent prendre pour cible des sites qui accueillent de nombreux touristes israéliens.

L’avertissement le plus sévère concerne le Sinaï, où des sites touristiques avec vue sur la mer, qui attire des dizaines de milliers de touristes israéliens pendant les périodes de vacances.

Le bureau a souligné que le Sinai a été frappé par le terrorisme islamiste au courant du mois d’avril. Des hommes de l’État islamique armés ont attaqué un checkpoint près du monastère de Sainte Catherine dans la péninsule. Il ne s’agit là que d’un incident parmi une série d’incidents meurtriers, attribués à l’insurrection islamiste.

En effet, au moins 18 personnes sont mortes lundi dans l’attaque d’un convoi des forces de sécurité dans le nord du Sinaï égyptien, ont indiqué des sources médicales et sécuritaires.

Selon le ministère de l’Intérieur égyptien, qui parle de plusieurs morts sans autre précision, une voiture a explosé au passage d’un convoi des forces de sécurité dans la ville de Bir al-Abed, dans le nord de la péninsule. Les israéliens devraient éviter de se rendre dans le Sinaï dans le futur proche, et quitter la péninsule s’ils s’y trouvent déjà.

La Turquie a également fait l’objet d’une mention spéciale. L’avertissement a souligné qu’Istanbul et d’autres villes turques ont été la cible du terrorisme islamiste et séparatiste kurde ces dernières années. Des institutions israéliennes avaient été prises pour cible.

Le bureau a appelé les Israéliens à faire preuve de vigilance lors de leurs déplacements, indiquant que les terroristes ont récemment frappé les capitales d’Europe occidentale et d’Amérique du nord.

La vigilance est de mise dans les endroits très fréquentés, comme les stades de sports, les lieux touristiques et les transports en commun.