Le 17e jour de l’opération Bordure protectrice a été marqué par la poursuite des tirs de roquettes sur Israël au nombre de 30 selon les chiffres de l’armée israélienne.

D’après le porte-parole du ministère de la Santé en place à Gaza, 788 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’opération.

Le Canada, par la bouche de son ministre des Affaires étrangères a critiqué le CDH car il ignore les crimes du Hamas et préfère enquêter sur Israël.

“Nous exhortons une nouvelle fois toutes les parties à redoubler d’efforts pour protéger les civils” a déclaré Washington après l’attaque sur une école de l’ONU qui aurait été la cible de tirs israéliens. Tsahal avait tweeté la nuit dernière à la Croix-Rouge d’évacuer les civils de l’abri de Beit Hanoun entre 10 heures et 14 heures – l’UNRWA et la Croix-Rouge avaient bien reçu le message.

A Paris, il aura fallu des députés, 4 organisations pour assurer le service d’ordre et 1 000 policiers en tenue et en civil pour ne pas entendre « mort aux juifs » et éviter des violences – mais pas dans le Marais, ni à Lille.

Mahmoud Abbas à Amman exprime l’espoir d’obtenir un cessez-le-feu à Gaza.

Fin du direct

Le Canada critique le CDH car il ignore les crimes du Hamas

Le ministre des Affaires étrangères du Canada John Baird fustige vivement le Conseil des droits de l’homme pour avoir omis de condamner le Hamas.

« Le Canada est profondément déçu et frustré que le CDH a décidé d’ignorer complètement les actes terroristes odieux du Hamas,» dit-il dans un communiqué.

« Cette résolution ferme les yeux sur les faits sur le terrain et que l’une des parties est responsable de la souffrance du peuple palestinien, et qui est le groupe terroriste international du Hamas. »

Benjamin Netanyahu et  John Baird in Jerusalem on June 18, 2013. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO/FLASH90)

Benjamin Netanyahu et John Baird in Jerusalem on June 18, 2013. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO/FLASH90)

« Le Hamas continue de tirer des roquettes sans distinction sur les communautés israéliennes, de semer la terreur en millions d’Israéliens. Comme tous les autres État souverain de l’Organisation des Nations unies, Israël a le droit et le devoir fondamental, de protéger ses citoyens. »

« Il doit y avoir aucune équivalence morale entre une organisation terroriste internationale et un État démocratique et libéral, et la décision prise aujourd’hui sape la crédibilité de cet organe. »

« Le défaut de condamner les actes répréhensibles du Hamas n’a fait qu’encourager sa brutalité et a encouragé les terroristes à poursuivre leurs actions inexcusables. »

Fabius : « Les juifs en France ne doivent pas avoir peur »

Les juifs en France « ne doivent pas avoir peur », a déclaré jeudi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, en réaffirmant « la fermeté absolue » des autorités françaises vis-à-vis de l’antisémitisme.

« Les juifs en France ne doivent pas avoir peur. Or, beaucoup d’entre eux ont peur à cause de toute une série de manifestations d’antisémitisme », a dit M. Fabius à la radio France inter.

Face à ces actes, « il faut une fermeté absolue. Cette fermeté doit être dans les propos des uns et des autres, mais aussi dans les actes de justice, car l’antisémitisme n’est pas une opinion, c’est un délit et ce délit doit être condamné », a-t-il souligné.

« L’antisémitisme ne doit pas avoir droit de cité » en France, a-t-il ajouté.

Plusieurs actes antisémites ont émaillé des manifestations propalestiniennes ces derniers jours à Paris et en banlieue parisienne.

Depuis le début de la seconde Intafada en 2000, chaque soubresaut du conflit israélo-palestinien se traduit en France par une multiplication des actes antisémites et des débordements des manifestations propalestiniennes pacifiques par des jeunes issus de l’immigration maghrébine.

Interviennent également des militants d’extrême gauche dont l’opposition à la politique d’Israël tourne parfois au credo antisémite.

La France compte les plus importantes communautés musulmane (entre 3,5 millions et 5 millions de personnes) et juive (500 000 personnes) d’Europe.

Bangkok demande à Israël de déplacer ses travailleurs après la mort de l’un d’eux

Bangkok a appelé jeudi Israël à déplacer « immédiatement » des milliers de Thaïlandais travaillant près de la bande de Gaza, au lendemain de la mort de l’un d’entre eux.

La Thaïlande « a contacté le ministère israélien des Affaires étrangères et les employeurs pour leur demander que 4.000 ouvriers thaïlandais de 96 domaines agricoles situés près de la bande de Gaza soient déplacés dans des zones sûres à 10 ou 20 km de là, immédiatement et sans condition », a déclaré à la presse Sek Wannamethee, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Bangkok a également conseillé à ses ressortissants de cesser le travail temporairement. « Mais nous n’évacuerons pas nos travailleurs d’Israël pour l’instant », a ajouté Sek, précisant que le corps de Narakorn Kittiyongkuet, 36 ans, allait être rapatrié en Thaïlande.

Selon la police israélienne, la serre dans laquelle il travaillait, dans un village collectiviste dans le secteur du conseil régional d’Ashkelon, a été touchée mercredi par un projectile tiré de la bande de Gaza.

– AFP

Vendredi déclaré jour de deuil au Mali aux victimes du conflit à Gaza

Le Mali observera vendredi « une journée de deuil national en hommage aux victimes des évènements dans la bande de Gaza », a annoncé mercredi le gouvernement malien dans un communiqué.

Lors de sa réunion hebdomadaire sous la présidence du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta, « le conseil des ministres a déclaré la journée du 25 juillet 2014 journée de deuil national en hommage aux victimes des évènements dans la bande de Gaza, Palestine, en solidarité avec le peuple palestinien », affirme le gouvernement dans ce communiqué lu à la télévision publique ORTM.

La décision a été prise par le cabinet du Premier ministre Moussa Mara. Aucun détail n’a été fourni.

– AFP

Hamas exécute neuf collaborateurs présumés

Le Hamas a exécuté un total de neuf « collaborateurs avec Israël » présumés, rapporte la radio militaire.

Plusieurs d’entre eux auraient fourni des informations à Israël sur les activités du Hamas à Shejaiya.

Netanyahu compare Israël au Royaume-Uni dans la Seconde Guerre mondiale

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu donne au ministre britannique des Affaires étrangères Philippe Hammond un autre exemple où un pays fut « visé par ces projectiles de la mort », la Grande-Bretagne dans la Seconde Guerre mondiale.

Il est « plus difficile pour nous de lutter contre cette criminalité parce que, comme je vous l’ai dit, les terroristes tirent des roquettes depuis des mosquées et des écoles. »

Le Premier ministre dénonce l’utilisation de boucliers humains comme « extraordinairement cynique » et « grotesque ».

Il affirme que la décision du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU de lancer une enquête pour crimes de guerre est une « parodie de justice », et n’empêchera pas le pays de faire ce qui est nécessaire.

Netanyahu remercie le Royaume Uni pour son soutien – et British Airways de continuer à voler à Tel-Aviv – et affirme que « la clarté morale sera nécessaire dans les jours à venir. »

Hammond : Le Hamas est responsable des hostilités

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Philippe Hammond affirme que le « cycle actuel de la violence a été déclenché par le Hamas. »

Il dit qu’Israël a le droit de se défendre, mais souligne que « nous voulons aboutir rapidement à un cessez-le-feu », la Grande-Bretagne étant préoccupée par le nombre élevé de victimes civiles palestiniennes.

La Grande-Bretagne est « heureuse que vous ayez accepté » à la proposition égyptienne pour un cessez-le feu, dit-il à Netanyahu.

Pendant ses propos, les sirènes retentissent à Tel-Aviv et la région du Sharon.

Netanyahu : Tsahal a progressé à Gaza

Selon le Premier ministre, l’armée israélienne affiche des succès, mais il n’existe pas de taux de réussite de 100 % de destruction des tunnels.

Nous ferons tout notre possible pour défendre les citoyens d’Israël, dit-il.

Dôme de fer intercepte deux roquettes sur Tel Aviv

Le Hamas revendique la salve de roquettes, affirmant qu’il visait à l’aéroport Ben Gourion.

L’Iran envoie un chargement d’aide humanitaire à destination de Gaza

L’Iran a envoyé en Egypte un premier chargement d’aide humanitaire pour Gaza et demandé au Caire la réouverture du passage de Rafah pour l’acheminer sur place, a rapporté jeudi l’agence Isna.

« Le premier chargement d’aide du Croissant rouge iranien a été envoyé au Caire pour être acheminé vers Gaza », a déclaré Marzieh Afkham, la porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

« Nous attendons l’autorisation d’acheminer cette aide par le passage de Rafah et nous espérons la réouverture de ce passage le plus vite possible », a-t-elle ajouté.

Le président iranien Hassan Rohani a ordonné mercredi l’envoi immédiat d’aides humanitaires à la population de la bande de Gaza.

L’Iran, qui ne reconnaît pas l’existence d’Israël, soutient les groupes islamistes palestiniens dans leur lutte contre l’Etat hébreu. Téhéran est accusé de soutenir militairement et financièrement le Hamas, au pouvoir à Gaza, et le Jihad islamique.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a demandé mercredi aux Palestiniens de poursuivre la lutte armée contre Israël et de l’étendre à la Cisjordanie.

L'ayatollah Khamenei, le 8 février 2014 à Téhéran (Crédit : Site web de l'ayatollah Khamenei/AFP/Archives)

L’ayatollah Khamenei, le 8 février 2014 à Téhéran (Crédit : Site web de l’ayatollah Khamenei/AFP/Archives)

« La seule façon de faire face à ce régime sauvage (Israël, ndlr) est de poursuivre la résistance, la lutte armée et de l’étendre à la Cisjordanie », a déclaré le numéro un iranien dans un discours devant des étudiants.

« La seule solution véritable est la disparition d’Israël mais cela ne veut pas dire l’anéantissement du peuple juif de cette région », a-t-il dit.

Des manifestations vont être organisées à travers l’Iran à l’occasion du dernier vendredi du mois de Ramadan en solidarité avec les Palestiniens et contre Israël, comme c’est le cas chaque année.

– AFP

75 Palestiniens libérés par l’armée

Quelque 75 des 150 Palestiniens arrêtés pendant la nuit dans la bande de Gaza sont libérés.

Soixante-dix doivent être interrogés par le Shin Bet.

5 roquettes tombées dans la dernière heure, selon l’armée

Dans une déclaration officielle, l’armée israélienne affirme que le Dôme de fer a intercepté cinq missiles sur Tel-Aviv dans la dernière heure.

Des fragments de roquettes sont tombés dans les rues Arlozorov et Dizengoff de la ville, selon la police.

Des centaines de voyageurs bloqués à bord d’avions à destination d’Ovda

Des centaines de passagers sont bloqués dans leurs avions pendant des heures à l’aéroport d’Ovda au sud – qui accueille des vols internationaux en réponse aux craintes de roquettes. Les navettes promises pour les transporter ne sont pas arrivées, rapporte Ynet.

« Ils nous ont dit que c’est une base militaire et qu’on ne peut la quitter à pied », a raconté un passager à Ynet.

Selon un passager, six autres avions sont également collés au sol, depuis plus de deux heures et demie.

Le ministère des Affaires étrangères fustige le Brésil

Suite à la convocation de l’ambassadeur israélien au Brésil pour expliquer l’opération Bordure protectrice, le ministère israélien des Affaires étrangères accuse le gouvernement brésilien.

Brésil fonctionne avec « un double standard, et est devenu une partie du problème plutôt que d’essayer de contribuer à la solution ».

« Ce comportement explique pourquoi le Brésil, qui est un géant économique et culturel, demeure insignifiant dans l’arène politique, » dit-il.

Kerry appelle les alliés du Hamas pour le rallier à un cessez-le-feu à Gaza

Le chef de la diplomatie américaine tente d’amener Doha et Ankara à faire pression sur le mouvement islamiste palestinien pour qu’il accepte une proposition égyptienne de cessez-le-feu qu’il a refusée en l’état, conditionnant son accord à la levée du blocus de Gaza.

Le chef du Hamas Khaled Meshaal est installé au Qatar, tandis que le Premier ministre turc, l’islamiste modéré Recep Tayyip Erdogan, a vivement critiqué l’offensive israélienne sur l’enclave palestinienne contrôlée par le Hamas ainsi que le rôle de l’Egypte dans les négociations pour une trêve.

Malgré le refus du Hamas, un haut cadre du Hamas a estimé mercredi qu’il n’était pas réaliste d’attendre une levée du blocus au moment du cessez-le-feu, appelant plutôt à un accord détaillé sur les modalités de la levée de ce blocus, en place depuis 2006.

De son côté, Israël, qui avait accepté le plan égyptien, a affirmé vouloir poursuivre son offensive aérienne et terrestre sur l’enclave densément peuplée pour détruire les tunnels qui relient Gaza à son territoire.

Selon des responsables américains, M. Kerry va poursuivre ses contacts téléphoniques depuis Le Caire pour tenter de mettre fin au conflit meurtrier.

– AFP

La France débloque 11 millions d’euros d’aide humanitaire

Le président François Hollande a annoncé jeudi à des ONG reçues à l’Elysée le déblocage par la France de 11 millions d’euros pour l’aide humanitaire à Gaza, a annoncé la présidence dans un communiqué.

Sur ces 11 millions d’euros, huit seront versés à l’Autorité palestinienne, installée en Cisjordanie, et trois aux Nations Unies et à des Organisations non gouvernementales (ONG), a précisé à la presse une conseillère du président.

– AFP

Air France maintient sa suspension de ses vols vers Tel Aviv, pas l’Italie

La compagnie aérienne Air France a assuré jeudi qu’elle maintenait la suspension de ses vols à destination d’Israël « jusqu’à nouvel ordre », a-t-on précisé à l’AFP.

« Air France reste sur la même position pour aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre, tant que la Direction générale de l’aviation civile (DGAC, administration française de supervision de la sécurité aérienne) n’a pas levé ses consignes », a déclaré à l’AFP une porte-parole de la compagnie française.

Air France avait pris mardi la décision de suspendre ses vols à destination de l’aéroport international de Tel Aviv, comme de nombreuses compagnies américaines et européennes, à la suite de la chute d’une roquette dans une localité situé quelques kilomètres au nord des pistes.

L’Agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA) a émis une recommandation en ce sens mercredi à destination de l’ensemble des compagnies aérienns européennes – que l’Angleterre n’a pas suivie. L’Italie a annoncé qu’elle reprenait ses vols.

De son côté, l’Agence fédérale de l’aviation américaine (FAA) a levé mercredi soir son interdiction faite aux compagnies aériennes de voler vers Israël, décision qu’elle avait prise la veille.

– AFP

Les autres compagnies européennes

La compagnie allemande Lufthansa avait indiqué dès mercredi que la suspension serait maintenue jeudi et devrait prendre dans la journée une décision pour les jours à venir.

Du côté des compagnies nordiques, le seul vol de Norwegian prévu initialement jeudi matin entre Stockholm et Tel-Aviv a été annulé. Le vol Copenhague/Tel-Aviv de vendredi est maintenu pour le moment, mais la compagnie attend de voir comment la situation va évoluer.

Chez SAS, le vol Copenhague/Tel-Aviv de jeudi soir est maintenu pour le moment, mais sans certitude à ce stade.

Finnair n’avait aucun vol prévu aujourd’hui vers Tel-Aviv et n’a pas encore pris de décision pour celui prévu vendredi soir.

La compagnie polonaise LOT a pour sa part suspendu ses vols vers Israël jusqu’à lundi tout comme la compagnie hongroise Wizzair qui dessert Israël depuis Vilnius (Lituanie). La compagnie lettone airBaltic a également interrompu ses vols mais la tchèque Czech Airlines les a maintenu.

– AFP

70% des juifs du Royaume-Uni sentent la montée de l’antisémitisme

Les groupes qu’on imagine susceptibles de commettre des actes antisémites seraient les musulmans extrémistes, les gauchistes et les adolescents.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

L’Egypte déjoue un attentat suicide près de Kerem Shalom

L’armée égyptienne a déjoué une attaque terroriste visant Israël, tuant un kamikaze en route vers le passage de Kerem Shalom, selon l’Agence d’information palestinienne Maan.

L’agence rapporte que le kamikaze portait un engin explosif et une ceinture d’explosifs, citant des sources militaires égyptiennes.

L’armée égyptienne a également tué deux combattants dans une voiture remplie de missiles Grad – prévus pour être tirés sur Israël – dans le nord du Sinaï.

Le point de passage Keren Shalom entre Israël et Gaza (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash 90)

Le point de passage Keren Shalom entre Israël et Gaza (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash 90)

Les soldats refusent de monter à bord d’APC obsolètes et non protégés

30 réservistes affirment qu’ils ne rentreront pas dans Gaza en M113, qui transportait le groupe de soldats qui a été tué dimanche.

Pou lire la suite de l’article, cliquez ici.

Le Cabinet se réunit pour voter une aide financière

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu réunira le cabinet cet après-midi pour voter une série de mesures financières dont la vocation est d’aider les résidents touchés par l’opération Bordure protectrice.

Le plan, présenté par Netanyahu en collaboration avec le ministre des Finances Yair Lapid et ministre de la Défense Moshe Yaalon, recommande de payer une avance pour les employeurs sur la rémunération du devoir de réserviste, ainsi qu’aux soldats réservistes qui sont entrepreneurs indépendants, étudiants ou chômeurs.

Le ministre des Finances israélien Yair Lapid (Crédit : Flash 90)

Le ministre des Finances israélien Yair Lapid (Crédit : Flash 90)

Cette aide financière couvrira également les frais exceptionnels engagés par les autorités locales en raison de la campagne. Cette mesure propose la construction de 500 nouveaux abris et a trouvé une nouvelle banque de sang pour le Magen David Adom, fournira une compensation aux entreprises touchées par l’opération en cours.

Elle vise à stimuler le tourisme, la santé dans le sud.

Le groupe B’nai B’rith Europe en voyage de solidarité

Un groupe de six membres du B’nai B’rith Europe est en visite pour une mission de solidarité.

Le groupe a été informé par les représentants du gouvernement au sujet du conflit en cours avec le Hamas.

Il a découvert sur le terrain la dure réalité vécue par les Israéliens dans les zones les plus exposées, et a transmis un message pour exprimer son unité avec le peuple d’Israël.

Il a visité Ashkelon, Sderot, quelques endroits des conseils régionaux Hof Ashkelon et Merhavim, et une batterie du Dôme de fer.

B’nai B’rith Europe – une filiale du B’nai B’rith International – est représenté dans 29 pays à travers l’Europe.

Le groupe B'nai B'rith Europe en voyage de solidarité (Crédit : autorisation)

Le groupe B’nai B’rith Europe en voyage de solidarité (Crédit : autorisation)

L’opération terrestre et aérienne vont continuer

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a fait une déclaration lors de la réunion du cabinet à Jérusalem. Il a affirmé que les soldats de l’armée israélienne continuaient à mener « vigoureusement » les opérations dans la bande de Gaza, aussi bien par les terres et que par les airs.

Il affirme que dans les 17 jours qui ont suivi le début de l’opération Bordure protectrice, Israël a réussi à faire des dégâts « sérieux et significatifs » aux infrastructures terroristes dans la bande de Gaza – « aux terroristes, aux roquettes, aux quartiers généraux, aux installations de fabrication, et d’autres cibles ».

Le Premier ministre a déclaré que sur la terre, l’objectif des soldats est de  » localiser et neutraliser  » les tunnels terroristes creusés pour « atteindre le territoire israélien et mener des attaques meurtrières à grande échelle contre les civils israéliens « .

Il affirme que le gouvernement est également en train de travailler pour renverser l’interdiction des vols à destination d’Israël, ajoutant que ses efforts « ont porté leurs fruits ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (g) rencontre le chef d'état-major de Tsahal Benny Gantz (c) et le ministre de la Défense Moshe Yaalon Boogie (d) au centre de commandement et de contrôle de la Division blindée 162e dans le sud d'Israël - 21 Juillet 2014. (Crédit : Kobi Gideon/GPO/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (g) rencontre le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz (c) et le ministre de la Défense Moshe Yaalon Boogie (d) au centre de commandement et de contrôle de la Division blindée 162e dans le sud d’Israël – 21 Juillet 2014. (Crédit : Kobi Gideon/GPO/Flash90)

Le Premier ministre remercie le ministre de la Défense Moshe Yaalon, chef d’état-major de l’armée Benny Gantz, les soldats israéliens et les réservistes qui « prennent part à cette importante lutte pour défendre notre pays. »

Il présente ses condoléances aux familles des disparus, en louant la Défense passive pour sa solidarité avec les soldats à Gaza.

« Notre force réside dans notre unité », affirme Netanyahu.

L’AESA revient sur sa recommandation de ne plus desservir Israël

L’agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA) a levé jeudi sa recommandation de ne plus desservir l’aéroport international de Tel Aviv, tout en appelant à « surveiller étroitement les risques relatifs à la sécurité des vols ».

L’AESA avait émis mercredi une recommandation invitant les compagnies aériennes européennes à ne plus desservir Israël, du fait de la situation créée par le conflit armé entre Israël et Gaza.

– AFP

9 morts dans une école de l’ONU après un tir israélien

Neuf Palestiniens, dont un enfant d’un an, ont été tués jeudi après-midi dans une école de l’ONU à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, où avaient trouvé refuge des Palestiniens, selon le décompte d’un photographe de l’AFP.

Les corps ont été conduits à la morgue de l’hôpital de Jabaliya, près de Beit Hanoun, selon le photographe de l’AFP. Le porte-parole de l’Agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA), Chris Gunness a confirmé sur son compte Twitter qu’il y avait « un certain nombre de tués et blessés » dans ce bâtiment.

– AFP

EasyJet annonce la reprise de ses vols vers Tel Aviv

La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé jeudi la reprise de ses vols entre l’Europe et Tel Aviv après de nouvelles consignes des autorités américaines et européennes.

« EasyJet va assurer ses vols de et vers Tel Aviv comme prévu à partir du vendredi 25 juillet », indique-t-elle dans un communiqué. Deux aller-retours sont ainsi prévus vendredi, au départ de Genève et de Londres Luton.

Airbus de la compagnie easyJet (Crédit : Biggerben/Wikimedia Commons/CC BY-SA 3.0)

Airbus de la compagnie easyJet (Crédit : Biggerben/Wikimedia Commons/CC BY-SA 3.0)

La compagnie aérienne va par ailleurs assurer dès jeudi après-midi un vol entre Londres Gatwick et Tel Aviv.

– AFP

France : la Mission de Palestine reçoit des menaces de mort envoyées depuis Israël

La Mission (représentation diplomatique) de Palestine en France a annoncé jeudi avoir porté plainte après avoir reçu une lettre de menaces de mort, postée depuis Israël, accompagnée d’un échantillon présenté comme un virus.

« Nous avons reçu cette lettre ce matin au courrier, qui menace de mort les participants aux récentes manifestations pour la Palestine et la mission de Palestine en France », a déclaré à l’AFP Noha Rashmawi, chef de cabinet à la Mission de Palestine en France.

La lettre, écrite en anglais, reconstitue une caricature de procès aboutissant à une condamnation à mort « par infection par le virus Gurion-48 », selon une photocopie adressée à l’AFP.

David Ben Gourion est le premier Premier ministre israélien et 1948 est la date de la fondation de l’Etat d’Israël.

« Elle est signée d’une association basée aux Etats-Unis, mais le timbre indique qu’elle a été postée en Israël. La police a saisi la lettre et l’a soumise à un laboratoire pour des analyses approfondies », a ajouté Mme Rashmawi.

« On reçoit beaucoup de lettres de ce type, on n’y attache pas plus d’importance que cela, mais on ne veut pas non plus prendre les choses à la légère. Si c’est une plaisanterie, elle est de très mauvais goût, surtout dans la période actuelle. Si c’est une menace, une tentative d’intimidation, elle a échoué, nous avons encore plus de détermination », a-t-elle souligné.

– AFP

La maison, un endroit sûr ?

Pour lire le reportage de Jessica Steinberg, vous pouvez cliquer ici.

‘Plus de temps pour détruire les tunnels’

L’armée israélienne poursuit son opération dans la bande de Gaza, mais a besoin de plus de temps pour détruire le réseau de tunnels du terrorisme dans l’enclave côtière. Toutefois, elle pourrait ne pas avoir le temps de le faire, alors que la fenêtre de l’approbation internationale pour l’opération israélienne se referme, a rapporté la Deuxième chaîne en citant des soufres militaires.

Hammond : « Le Hamas doit accepter un cessez-le-feu humanitaire »

Le ministre britannique des Affaires étrangères a appelé jeudi le Hamas palestinien à accepter un cessez-le-feu humanitaire « sans conditions préalables » pour mettre un terme à 17 jours de conflit à Gaza où près de 750 Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne, selon les chiffres des secours palestiniens à Gaza.

Philip Hammond s’exprimait depuis Le Caire, où les autorités égyptiennes ont récemment proposé une initiative de sortie de crise prévoyant un cessez-le-feu avant l’ouverture de négociations indirectes, un plan que le Hamas a rejeté en l’état, conditionnant son accord à la levée du blocus de Gaza.

– AFP et Times of Israel

Bennett demande à la FIFA d’annuler la Coupe du Monde prévue pour 2022 au Qatar

« Le Qatar est l’un des plus grands sponsors du terrorisme », dit Bennett.

« Le siège du Hamas est basé au Qatar, le Qatar finance l’activité terroriste du Hamas. Le Qatar est l’une des principales sources de troubles en ce moment dans la région … Le monde a besoin de décider si la Coupe du Monde est une tasse de football ou une tasse de terrorisme. »

Joseph Blatter, assis entre le prince Ali de Jordanie (gauche) et Jibril Rajoub, à la tête de la fédération de football palestinienne (Crédit : Abbas Momani/AFP)

Joseph Blatter, assis entre le prince Ali de Jordanie (gauche) et Jibril Rajoub, à la tête de la fédération de football palestinienne (Crédit : Abbas Momani/AFP)

La Coupe du Monde de la FIFA 2018 aura lieu en Russie.

Joseph Blatter a fait part la semaine dernière de son inquiétude quant à la situation à Gaza.

Aussi la FIFA avait prévenu : « Le panel d’urgence de l’UEFA s’est réuni le 16 juillet et a décidé que, à cause de la situation actuelle en Israël en terme de sécurité, aucun match des compétitions organisées par l’UEFA ne pouvait être joué dans ce pays jusqu’à nouvel ordre », a annoncé l’instance dirigeante du football européen dans un communiqué.

– Raphaël Ahren

30 roquettes aujourd’hui

9 ont été interceptées par le Dôme de fer, dont 2 à Tel Aviv.

Les passagers pour Israël encore bloqués en Turquie

Alors que les agences de l’aviation américaines et européennes lèvent leurs interdictions sur les vols à destination d’Israël, les passagers en destination de Tel Aviv sont toujours bloqués en Turquie.

De plus,Turkish Airlines refuse de payer les nuits supplémentaires dans les hôtels d’Istanbul pour les passagers bloqués suite à l’annulation des vols de la compagnie aérienne.

La journaliste Melanie Lidman, du Times of Israel, était aussi bloquée à Istanbul jusqu’à ce qu’elle décide de voyager sur Ukrainian Airlines. Cette compagnie a toujours des vols à destination d’Israël. Mélanie Lindman affirme qu’El Al n’a pas fait partir 4 vols d’Istanbul, comme il le prétend.

Elle déclare qu’El Al a décidé de prendre des passagers en Grèce mais faire ce trajet à la dernière minute s’avère être très coûteux.

– Melanie Lidman en direct de Kiev a contribué à ce rapport

Rivlin : nous ne nous battons pas contre le peuple palestinien

Alors qu’il prêtait serment en tant que dixième président d’Israël, Reuven Rivlin souligne dans son discours cet après-midi qu’Israël ne se bat pas contre le peuple palestinien, ni contre la foi musulmane.

 » Nous ne nous battons pas contre le peuple palestinien, et nous ne sommes pas en guerre avec l’islam. Nous nous battons contre le terrorisme », affirme-t-il.

« Nous sommes réunis ici aujourd’hui avec un message très clair pour nos ennemis : Vous ne nous avez pas dominé et vous ne nous dominerez pas … Bien que nous utilisions des roquettes pour protéger les civils, ils utilisent des civils pour protéger des roquettes. De ce fait, l’éradication de ce terrorisme n’est pas seulement un acte juste, c’est un acte humanitaire. Seul l’éradication du terrorisme mettra fin à la mort d’innocents des deux côtés », poursuit-il.

Reuven Rivlin (Crédit : Flash 90/Yonathan Sindel)

Reuven Rivlin (Crédit : Flash 90/Yonathan Sindel)

Des députés arabes boycottent l’intronisation de Rivlin

Des députés arabes boycottent la cérémonie de prestation de serment du nouveau président Reuven Rivlin en signe de protestation à l’opération Bordure protectrice dans la bande de Gaza, a tweeté Amit Segal de la Deuxième chaîne.

Rivlin est intronisé dans le plénum de la Knesset à Jérusalem.

Organisation d’une conférence de donateurs à Oslo

Le secrétaire d’Etat américain s’est entretenu jeudi par téléphone avec ses homologues du Qatar et de Turquie pour que ces pays, proches du Hamas, fassent pression sur leur allié palestinien pour parvenir à un cessez-le-feu à Gaza, selon un responsable américain.

Le chef de la diplomatie américaine tente d’amener Doha et Ankara à faire pression sur le mouvement islamiste palestinien pour qu’il accepte une proposition égyptienne de cessez-le-feu qu’il a refusée en l’état, conditionnant son accord à la levée du blocus de Gaza.

Le chef du Hamas Khaled Meshaal est installé au Qatar, tandis que le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a vivement critiqué l’offensive israélienne sur l’enclave palestinienne contrôlée par le Hamas ainsi que le rôle de l’Egypte dans les négociations pour une trêve.

Malgré le refus du Hamas, un haut cadre du mouvement a estimé mercredi qu’il n’était pas réaliste d’attendre une levée du blocus au moment du cessez-le-feu, appelant plutôt à un accord détaillé sur les modalités de la levée de ce blocus, en place depuis 2006.

De son côté, Israël, qui avait accepté le plan égyptien, a affirmé vouloir poursuivre son offensive sur l’enclave densément peuplée pour détruire les tunnels qui relient Gaza à son territoire.

M. Kerry a également eu un entretien téléphonique depuis Le Caire avec le ministre norvégien des Affaires étrangères Boerge Brende, dont le pays préside le Comité de liaison ad hoc, en charge de la coordination de l’aide au développement allouée aux Palestiniens.

La Norvège oeuvre à l’organisation d’une nouvelle conférence de donateurs internationaux en septembre à Oslo, réclamée par le patron de l’ONU Ban Ki-moon et Mahmoud Abbas, mais aucune décision finale n’a été prise, a affirmé le porte-parole de la diplomatie norvégienne Frode Andersen.

En 2009, après l’offensive israélienne sur Gaza, des pays donateurs s’étaient réunis dans la station balnéaire égyptienne de Charm El-Cheikh et avaient promis plus de 3,2 milliards d’euros pour la reconstruction de cette enclave palestinienne pauvre et surpeuplée.

Mais la majorité de l’aide financière avait été bloquée, les pays donateurs ayant refusé de transmettre ces aides au Hamas et Israël bloquant l’entrée de biens qui selon lui peuvent être utilisés pour mener des attaques.

– AFP

Ban ki-Moon : des employés de l’ONU tués dans l’attaque d’une école

Des employés des Nations unies ont été tués dans l’attaque contre une école de l’ONU à Gaza, a indiqué jeudi le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, qui « condamne fermement » cette attaque.

« Il y a de nombreux morts, dont des femmes et des enfants et des employés de l’ONU », a déclaré M. Ban à Erbil (Irak), selon un communiqué de l’ONU.

– AFP

Abbas à Amman exprime l’espoir d’obtenir un cessez-le-feu à Gaza

« Pour l’instant, il y a l’espoir d’un cessez-le-feu », a déclaré M. Abbas après s’être entretenu à Amman avec le roi Abdallah II de Jordanie, selon un communiqué du palais.

« Nous devons attendre (…) et insister sur le fait que mettre fin aux combats est la seule solution pour alléger la souffrance des Palestiniens et mettre fin au bain de sang. Tout le monde doit travailler à cela », a-t-il ajouté selon le palais royal jordanien.

Selon M. Abbas, « il faut approuver » la proposition de trêve présentée par l’Egypte, et acceptée par Israël mais pas par le Hamas.

John Kerry (gauche) et Mahmoud Abbas à Paris le 19 février 2014 (Crédit US State Department)

John Kerry (gauche) et Mahmoud Abbas à Paris le 19 février 2014 (Crédit US State Department)

« Elle a déjà été approuvée. Un cessez-le-feu sera obtenu conformément à l’initiative égyptienne avant l’ouverture de négociations sur certaines revendications », a-t-il ajouté selon le communiqué qui n’a pas donné plus de précisions.

« Nous avons beaucoup de revendications », a-t-il précisé.

« Ce qui se passe à Gaza devrait pousser à créer une atmosphère qui donne de l’élan au processus de paix et à une reprise des négociations pour éviter plus de violence dans la région », a déclaré le roi Abdallah II, dont le pays a signé un traité de paix avec Israël en 1994.

– AFP

Washington « attristé » par le bombardement d’une école de l’ONU

Les Etats-Unis se sont dit « attristés » par le bombardement israélien d’une école de l’ONU dans la bande de Gaza où 15 Palestiniens qui y avaient trouvé refuge fuyant les violences ont été tués jeudi.

« Nous sommes profondément attristés et inquiets à propos de ce tragique incident », a déclaré la porte-parole du département d’Etat Jen Psaki qui s’exprimait au Caire où le secrétaire d’Etat John Kerry tente de négocier un cessez-le-feu. « Nous exhortons une nouvelle fois toutes les parties à redoubler d’efforts pour protéger les civils ».

– AFP

200 à 300 hommes du Hamas et du Jihad islamique ont été tués

Ronny Daniel de la Deuxième chaîne dit qu’entre 200 à 300 hommes du Hamas et du Jihad islamique ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début de l’opération.

Ehud Yaari de la même chaîne met en avant le nombre de 500, citant « une source très fiable. »

Le porte-parole du ministère de la santé Ashraf al-Qudra à Gaza a dit plus tôt aujourd’hui, qu’un total de 777 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza dans les 17 jours depuis le début de l’opération.

Une roquette blesse 2 personnes à Eshkol

Une personne a été grièvement blessée et une autre légèrement blessée après le tir d’une roquette de la bande de Gaza qui a frappé la région d’Eshkol, dans le sud d’Israël.

Les deux personnes sont évacuées vers le centre médical Soroka de Beer Sheva.

Tsahal : Le Hamas a interdit l’évacuation de l’école de l’UNRWA

Le Hamas a empêché les civils d’évacuer l’école de UNRWA devenue refuge qui aurait été bombardée par un char de Tsahal plus tôt aujourd’hui, et qui a tué au moins 15 personnes, selon le porte-parole de Tsahal.

Tsahal a tweeté la nuit dernière à la Croix-Rouge d’évacuer les civils de l’abri de Beit Hanoun entre 10 heures et 14 heures, et que l’UNRWA et la Croix-Rouge avaient bien reçu le message.

L’armée affirme que ce matin, le Hamas a tiré sur les soldats de Tsahal depuis une zone habitée située près de l’abri, et a également empêché l’évacuation des civils de la région.

Il ajoute que plus tôt aujourd’hui, « plusieurs roquettes tirées depuis Gaza vers Israël sont retombées vite ont frappé Beit Hanoun. »

L’évaluation dans l’armée israélienne est que « apparemment » un obus de mortier est sorti de route et a frappé la cour, a dit Roni Daniel.

Dans le même temps, une roquette du Hamas peut aussi avoir frappé la cour. Le Hamas visait des soldats israéliens dans la région, a-t-il ajouté.

Lufthansa prolonge la suspension de ses vols vers Tel-Aviv pour 24 heures

Le groupe de transport aérien allemand Lufthansa a annoncé jeudi avoir prolongé de 24 heures, soit pendant toute la journée de vendredi, la suspension de ses vols en provenance et vers Tel-Aviv, en Israël – en dépit de la levée d’interdiction survenue plus tôt par l’AESA.

« Aussitôt que la protection de l’aéroport sera assurée de façon tangible, nous reprendrons les vols » vers et en partance de cette destination, a dit le groupe allemand.

– AFP

Des appels au boycottage d’un écrivain turc juif dénoncés

Les députés turcs y ont vu comme « un crime motivé par la haine ».

Des appels au boycottage d’un éminent écrivain turc juif, Mario Levi, en raison de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza ont été dénoncés comme un « crime motivé par la haine » par des membres du gouvernement turc.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.