Le Premier ministre Justin Trudeau a affirmé jeudi que l’ambassade du Canada en Israël resterait à Tel-Aviv, marquant son désaccord avec le président américain Donald Trump qui a annoncé la veille le transfert à Jérusalem de son ambassade.

« Nous ne déménagerons pas notre ambassade de Tel-Aviv », a déclaré Justin Trudeau aux télévisions canadiennes en marge d’un déplacement officiel en Chine.

Le chef du gouvernement a réaffirmé la position intangible du Canada, indépendamment de la présence des conservateurs ou des libéraux au pouvoir, d’encourager la création d’un Etat palestinien à côté d’un Etat israélien.

Pour le gouvernement libéral canadien, le statut de la ville de Jérusalem doit être défini par un accord de paix entre les parties.

« La question du statut de Jérusalem ne peut être résolue que dans le cadre d’un règlement général du conflit israélo-palestinien », avait ainsi rappelé mercredi Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères.

« Nous demeurons fermement engagés envers l’objectif d’une paix juste, globale et durable au Moyen-Orient qui inclut la création d’un Etat palestinien vivant côte à côte avec l’Etat d’Israël dans la paix et dans la sécurité », avait-t-elle ajouté.

La décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël a provoqué une vague de condamnations dans le monde.