TORONTO – Un nouveau rapport affirme que le Canada devrait enquêter sur les activités des Frères musulmans.

L’objectif du groupe « est d’affaiblir et de détruire les sociétés libres et ouvertes au Canada et aux États-Unis de l’intérieur et d’imposer les vues fortement politisées… des Frères musulmans », selon un rapport intitulé
« Les Frères musulmans en Amérique du Nord (Canada/États-Unis) ».

Écrit par Tom Quiggin, un expert sur ​​le terrorisme et membre du Groupe d’experts sur le terrorisme et la sécurité au Canada, le rapport soulève des questions sur les relations présumées entre les Frères musulmans et des groupes et organisations canadiennes, selon la CBC (Canadian Broadcasting Corporation).

Suggérant que le gouvernement canadien devrait mener sa propre enquête, le rapport dit qu’il devrait aussi envisager de coopérer avec le Premier ministre britannique David Cameron qui a entamé la même démarche au Royaume-Uni.

Le rapport indique que l’objectif des Frères musulmans en Amérique du Nord est de constituer des organisations qui vont tenter de conquérir tôt ou tard le pouvoir politique.

Ce type d’organisations deviennent « de plus en plus agressives dans ses actions » note le rapport.

Quiggin a déclaré à la CBC que la menace qui pèse sur les Canadiens n’est pas tant physique que « culturelle » et
« politique ».

Les Frères musulmans ont essayé d’étendre l’influence et de recueillir des fonds à travers des groupes locaux qui ont « cherché à contourner de manière systématique et répétée les lois et règlements canadiens », note le rapport.

« L’un des points de ce rapport était de dire : ‘Regardez cette association, elle arrive à lever des dizaines de millions de dollars, elle finance des groupes terroristes un peu partout' » a déclaré Quiggin à la CBC. « À un certain moment, nous devons nous demander : pouvons-nous continuer à laisser faire ? ».