Eric Fingerhut, le président de Hillel International, renonce à s’exprimer devant la conférence annuelle de JStreet en raison de la présence du négociateur palestinien Saeb Erekat.

« Je souhaitais participer à la conférence pour intervenir lors d’une session reservée aux étudiants, pour remercier les étudiants qui ont rejoint la lutte contre le BDS et l’antisémitisme sur les campus universitaires, et exhorter tout le monde à adopter cette cause cruciale », a déclaré Fingerhut dans un communiqué, faisant référence à la campagne du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël. (JStreet U, la filiale du groupe sur les campus, a été actif dans l’opposition à BDS, et le groupe a une politique nationale de luttes contre les pratiques de boycott).

« Toutefois, après avoir examiné la liste des conférenciers, je me rends compte maintenant que tout avantage qui pourrait venir de cette opportunité serait éclipsé par des préoccupations concernant ma participation parmi d’autres orateurs qui ont fait des déclarations incendiaires contre l’Etat juif. »

Interrogé par JTA sur l’identité de ce conférencier (à l’origine de son retrait) qui s’exprimera lors du colloque qui soit se dérouler du 21 au 24 mars, le directeur administratif de Hillel, David Eden, a nommé Saeb Erekat et rappelé ses déclarations incendiaires passées.

Ces derniers mois, Erekat a comparé Israël au groupe terroriste de l’État islamique. Eden a également noté que le Département d’Etat avait condamné ces déclarations.

Alors que le Département d’Etat avait réprimandé Erekat pour certaines de ses déclarations, il traite encore avec lui en tant que négociateur en chef palestinien, et les négociateurs israéliens l’ont aussi accepté comme interlocuteur pendant des années, même s’ils se plaignaient de ses curieuses et régulières affirmations contre les actions israéliennes.

Eden a déclaré que la présence d’Erekat lors de la conférence de JStreet ne répondait pas aux normes de Hillel.

« Eric est le chef d’Hillel international », a-t-il dit.

« Notre organisation a une norme rigoureuse à propos des événements auxquels elle participe. C’est une attitude qu’attend l’ensemble de la communauté Hillel, nos étudiants, mais aussi notre conseil. »

Eden a ajouté que, quand Fingerhut a donné le 6 mars la permission à JStreet de l’inclure dans la liste des conférenciers, il ne savait pas qu’Erekat allait parler. Un responsable de JStreet a déclaré qu’Erekat figure sur la liste depuis le 3 mars.

JStreet s’attend à ce que 3 000 militants – dont 1000 étudiants -participent à sa conférence.

Le responsable n’a pas fait d’autres commentaires sur le retrait de Fingerhut.