Le chef de la communauté hassidique Satmar dénonce la reconnaissance américaine de Jérusalem
Rechercher
'Ce n'est pas la capitale même si le président américain dit que c'est le cas'

Le chef de la communauté hassidique Satmar dénonce la reconnaissance américaine de Jérusalem

Le chef anti-sioniste dit que la décision n'altérera pas l'opposition au sionisme du groupe, qui "n'a rien à voir avec la ville"

Le Rebbe de Satmar Aaron Teitelbaum (Capture d'écran Youtube)
Le Rebbe de Satmar Aaron Teitelbaum (Capture d'écran Youtube)

Le chef de la faction hassidique Satmar a dénoncé la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Le rabbin Aaron Teitelbaum, le rebbe Satmar de Kiryas Joel, un village ultra-orthodoxe du nord-ouest de l’état de New York, a condamné la déclaration de la Maison Blanche faite il y a quelques jours par le président américain Donald Trump.

« Nous le déclarons au nom du judaïsme haredi : Jérusalem, la ville sainte, ne sera pas la capitale de l’Etat sioniste, même si le président des Etats-Unis affirme que c’est le cas », a déclaré Teitelbaum lors d’un événement organisé samedi dans la soirée au centre des expositions de New York dans le Bronx, a fait savoir Israel National News.

« Tout comme les Juifs haredim ne reconnaissent pas la déclaration faite en 1948 par le président Truman, qui attestait qu’Israël est l’Etat juif, nous ne reconnaissons pas cela aujourd’hui », a-t-il dit, utilisant le mot hébreu pour désigner les Juifs ultra-orthodoxes.

Satmar est un courant antisioniste qui ne reconnaît pas l’Etat d’Israël.

Teitelbaum s’exprimait devant des milliers de fidèles lors d’un événement annuel marquant le 21e jour du mois juif de Kislev, qui commémore la journée durant laquelle feu le rabbin Yoel Teitelbaum, fondateur de la communauté Satmar en Amérique, avait fui les nazis durant l’Holocauste en 1944.

« Jérusalem est une ville sainte, une ville de piété. Le Sionisme est l’opposé de la peur de Dieu et de la Torah et cela n’a rien à voir avec la ville de Jérusalem », a également déclaré Teitelbaum.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...