En visite dans la bande de Gaza, le président du Comité international de la Croix-Rouge a demandé mardi aux responsables du Hamas la permission de rendre visite aux civils israéliens, qui se trouveraient entre les mains du groupe terroriste palestinien.

Peter Maurer a soumis cette requête alors qu’il rencontrait Yahya Sinwar, le chef politique du Hamas au sein de l’enclave côtière, a rapporté l’agence de presse Maan, citant des sources palestiniennes. Les deux hommes ont discuté pendant une heure en présence de Ghazi Hamad, cadre du Hamas.

Le Hamas détiendrait trois Israéliens, Avraham Abera Mengistu, Hisham al-Sayed et Juma Ibrahim Abu Anima, qui étaient entrés dans l’enclave de leur plein gré au cours des dernières années, ainsi que les dépouilles de deux soldats de l’armée israélienne, Oron Shaul et Hadar Goldin, morts au combat pendant la guerre qui avait opposé l’Etat juif et le groupe terroriste au cours de l’été 2014.

Mengistu et Sayed souffriraient tous deux d’une pathologie mentale.

Oron Shaul, Hadar Goldin et Avraham Mengistu. (Crédit : Flash 90/Times of Israel)

Oron Shaul, Hadar Goldin et Avraham Mengistu. (Crédit : Flash 90/Times of Israël)

Les informations livrées par Maan n’ont pas précisé comment Sinwar avait répondu à la requête du président de l’organisation humanitaire internationale, et aucun communiqué n’a été publié suite à la réunion.

Il n’a pas été non plus établi si le directeur de la Croix-Rouge demandait des preuves de la détention des dépouilles des militaires ou des prisonniers vivants, voire des deux.

De plus, le Hamas n’a pas avoué détenir ces Israéliens. Il est donc peu probable que Sinwar ait l’intention d’autoriser la Croix-Rouge à les rencontrer.

Maurer a également rencontré des familles de Palestiniens actuellement incarcérés en Israël pour des crimes sécuritaires.

Dans une brève déclaration, Maurer a commenté la situation des civils à Gaza, qu’il a qualifiée de tragique, a fait savoir Maan.

« Je veux assurer la population de Gaza et les autorités ici que le CICR continuera à faire de son mieux pour aider ceux qui souffrent le plus de la situation », a affirmé Maurer.

Il doit par ailleurs s’entretenir avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah, en Cisjordanie, et rencontrera à Jérusalem le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

L’AFP a contribué à cet article.