Le chef d’état-major de l’armée israélienne le général Gadi Eizenkot a subi jeudi une ablation de la prostate à la suite de la découverte d’une tumeur cancéreuse, a indiqué un communiqué de l’armée.

« Le général Eizenkot a subi une prostatectomie à la suite de la découverte d’une tumeur cancéreuse. Il se remet de cette opération », a ajouté le texte.

L’opération a été menée avec succès à l’aide d’un robot à l’hôpital Beilinson près de Tel-Aviv après la « détection il y a quelques semaines d’une tumeur cancéreuse localisée », a pour sa part précisé à plusieurs chaînes de télévision le professeur Jack Baniel qui l’a opéré.

Selon lui, le général Eizenkot pourrait sortir de l’hôpital au début de la semaine prochaine.

En attendant, ses fonctions sont assurées par le chef d’état-major adjoint, le général Yaïr Golan.

Par ailleurs, le ministre de la Défense Avigdor Liberman a annoncé mercredi que le général Eizenkot avait obtenu la prolongation d’une année supplémentaire de ses fonctions de chef d’état-major qu’il exerce depuis le 16 février 2015.