Yossi Cohen, le directeur du Mossad, serait à la tête de la « ligne belliqueuse » contre l’Iran, et appellerait à une action immédiate pour s’assurer que Téhéran n’obtienne pas la bombe nucléaire, selon un reportage diffusé par la télévision israélienne.

Ce reportage a été diffusé au moment où le Premier ministre Benjamin Netanyahu se prépare à s’exprimer devant l’Assemblée générale des Nations unies mardi, et que son discours se concentrera encore une fois sur la confrontation contre l’Iran.

La Deuxième chaîne a repris dimanche les propos de Cohen, qui estime que « l’Iran d’aujourd’hui est la Corée du nord d’hier et nous devons donc agir maintenant de manière à ne pas nous réveiller pas un jour avec une bombe [iranienne]. »

D’autres responsables israéliens de la sécurité préviennent toutefois qu’Israël ne doit pas pousser les Etats-Unis dans une autre aventure moyen-orientale au vu de ce qui est arrivé lorsque les Etats-Unis se sont attaqués à l’Irak et aux armes de destruction massives présumées de Saddam Hussein il y a plus de dix, selon la chaîne.

Pendant son discours aux Nations unies, Netanyahu s’adressera pour la première fois directement au Guide suprême iranien, l’Ayatollah Khamenei, ont indiqué des sources israéliennes.