BRUXELLES – Le Congrès Juif Européen (CJE) a demandé à la Belgique et aux autres États membres de l’Union européenne de renforcer la sécurité autour des institutions juives.

Le président du CJE, Moshe Kantor, a publié l’appel lundi, lors d’une réunion des professionnels de la sécurité des communautés juives de toute l’Europe dans la capitale belge où ils ont travaillé sur un scénario d’explosion d’une voiture piégée devant une synagogue.

Dans le cadre de son appel, Kantor a également dit qu’un mécanisme devrait être mis en place pour assurer des politiques uniformes pour prévenir et combattre la violence antisémite.

La session de travail, qui était prévue depuis des mois, a eu lieu trois jours après qu’un islamiste a tué quatre personnes dans un supermarché casher à Paris dans le cadre d’une série d’attaques dans la capitale française qui a tué 17 personnes.

Selon Kantor, le gouvernement belge n’a pas encore alloué les 4 millions de dollars qu’il avait promis en juin pour accroître la sécurité autour des institutions juives. La promesse a été faite quelques semaines après qu’un homme armé a tué quatre personnes au Musée juif de Belgique à Bruxelles ; le musée n’étant pas sous protection policière permanente.

Mehdi Nemmouche, un ressortissant français qui aurait combattu avec les djihadistes en Syrie, doit être jugé pour ces meurtres, qu’il nie avoir commis.

« Quand, même après une attaque terroriste, le gouvernement belge ne tient toujours pas ses promesses de financer et de renforcer la sécurité des communautés, c’est une lettre écarlate et une lacune majeure qui doit être traitée immédiatement », a déclaré Kantor.

Il a dit qu’il aborderait la question cette semaine avec Federica Mogherini, la représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité au sein de l’UE.

« Nous exigeons plus de ressources, mais aussi une politique uniforme pour prévenir et combattre la violence antisémite parce que les lacunes qui existent au sein de l’union jouent à l’avantage des assaillants », a-t-il dit.

Dans un communiqué publié immédiatement après l’attaque du 9 janvier contre le supermarché casher en France, le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) a exhorté le gouvernement à prendre des « mesures concrètes » pour améliorer la sécurité.

La communauté juive du Danemark a également appelé le gouvernement à accroître la sécurité autour de ses institutions, a rapporté mardi la Danish Broadcasting Corp.

« Il devrait être évident pour le ministère de la justice et pour la police qu’il y a besoin d’une meilleure protection », a déclaré lundi Dan Rosenberg Asmussen, le président de la communauté juive à Copenhague au quotidien Berlingske. « Par conséquent, nous exigeons que les autorités examinent la situation. »