Dentiste de profession, Philippe Cohen est féru d’art contemporain depuis plus de 25 ans. « Je me suis totalement donné à ma collection, commencée dans les années sida, avec Philippe Parreno et Pierre Huygue. »

La décision d’emmener sa famille en Israël remonte à plusieurs mois.

Mais Philippe Cohen n’arrive pas en terre inconnue, ayant déjà été fortement impliqué dans la vie culturelle israélienne, comme conseiller pour le musée de Jérusalem depuis plus de 15 ans et comme soutien du musée de Tel-Aviv, rapporte Le Figaro.

Celui qui avait exposé une partie de sa collection au Passage de Retz, à Paris, en 2013, est très heureux d’entamer cette reconversion.

« Avec le regard du collectionneur depuis 25 ans que je suis, j’ai plaisir a défendre, en Israël, les valeurs de cette maison de ventes aux enchères avec laquelle je partage le gout de la culture. »

Pour la maison Artcurial dont le siège est situé au rond-point des Champs-Elysées, le rapprochement avec Philippe Cohen s’inscrit dans sa stratégie de développement international. Tel-Aviv vient s’ajouter à Bruxelles, Milan et Vienne dans la liste des villes où la maison de ventes aux enchères est présente.

Israël offre d’ailleurs tous les ingrédients du succès dans le domaine du marché de l’art : une classe supérieure cultivée et très internationale, une tradition artistique et patrimoniale et le développement de résidences secondaires pour les collectionneurs et amateurs étrangers.