Le colonel Avi Blot a pris le commandement de la Brigade Oz de l’armée israélienne, également connue sous le nom de la Brigade Commando, jeudi. Il remplace le colonel David Zini, qui a occupé le poste depuis l’établissement de l’unité en décembre 2015.

La brigade a permis de rassembler quatre unités d’élite de l’armée – Egoz, Rimon, Maglan et Duvdevan – sous une même brigade, dans le but de réduire les pertes d’efficacité et de permettre une plus grande coopération. Il a été formé sous la 98ème division du commandement central.

Lors de la cérémonie à la base de Beit Lid de l’armée, à l’est de Netanya, le commandant de division de la 98e division, Le général Uri Gordin, a salué Zini pour son travail effectué en tant que leader de l’unité.

« Vous avez sorti la charrue et fait le premier sillon », a déclaré Gordin.

De gauche à droite : le colonel David Zini, le général Uri Gordin et le colonel Avi Blot saluent lors d'une cérémonie instaurant Blot à la tête de la Brigade Commando de l'armée le 17 août 2017, (Crédit : Autorisation de Tsahal)

De gauche à droite : le colonel David Zini, le général Uri Gordin et le colonel Avi Blot saluent lors d’une cérémonie instaurant Blot à la tête de la Brigade Commando de l’armée le 17 août 2017, (Crédit : Autorisation de Tsahal)

Le commandant de la division a déclaré que Blot était la « bonne personne » pour poursuivre le travail de développement de « la force de frappe » de l’armée, qui saurait travailler rapidement, avec souplesse, précision et force.

S’adressant aux soldats de la Brigade Oz, Gordin a ajouté : « commandos, levez la tête et marchez vers l’avenir. Appuyez-vous sur le passé, mais assurez-vous de vous libérer de son emprise. »

Le commandant sortant, Zini, a commencé son service dans l’armée dans la prestigieuse unité Sayeret Matkal, à laquelle il a appartenu pendant 5 ans, avant d’entrer dans la Brigade Golani, où il a occupé plusieurs postes de combat dans l’unité d’infanterie, y compris le poste commandant de l’unité de reconnaissance Egoz.

Zini devrait recevoir une promotion et devrait obtenir le poste de général de brigade et prendre le commandement de la 340e Division « Idan » de l’armée.

Dans son discours, le commandant sortant de la Brigade Oz s’est remémoré les réalisations de l’unité au cours des 20 derniers mois et a remercié le chef du Commandement central, le général Roni Numa, qui a assisté à la cérémonie.

« Nous avons regardé au-delà de notre horizon professionnel, nous avons rêvé au-delà de l’horizon de la conscience, nous avons planifié des projets et mené des exercices au-delà des horizons géographiques. Nous avons développé une langue, des concepts et une capacité qui n’existait pas il y a un an », s’est-il félicité.

Zini faisait référence à un exercice organisé plus tôt cette année à Chypre. Lors de cet exercice, quelque 500 soldats de la Brigade Commando se sont entraînés aux côtés des troupes chypriotes, simulant divers scénarios de combat.

« Avi, je ne doute pas que vous mènerez la [Brigade] Commando vers de nouveaux horizons ou, plus précisément, les conduire vers de nouveaux cieux », a-t-il déclaré.

Blot, qui a effectué la plus grande partie de son service dans la Brigade des Parachutistes. Il y a même occupé le poste de commandant adjoint de l’unité de reconnaissance de Maglan. Blot a salué son prédécesseur comme étant un homme honnête et un commandant courageux.

Au cours des deux dernières années, Blot a été à la fois le chef du commandement du bataillon de l’armée et le chef de la 551e Brigade, une unité des parachutistes de réserve.

En combinant certaines des unités les plus spécialisées de l’armée, qui étaient autrefois dispersées à travers les divers commandements de, l’armée a l’intention de supprimer les licenciements et de renforcer les unités individuelles.