Le député Habayit Hayehudi Nissan Slomiansky a demandé au producteur Shuki Weiss de reporter le concert des Rolling Stones d’un jour ou bien de l’avancer de deux jours car la date prévue coïncide avec une fête juive.

Le groupe britannique a confirmé mardi son concert à Tel Aviv le 4 juin pendant leur tournée intitulée « 14 On Fire. » L’excitation de certains fans religieux a vite été remplacée par la déception quand ils ont découvert que le concert devrait commencer quelques minutes après la fin de la fête de Shavouot.

Cette année, Shavouot tombe le mercredi 4 juin. La fête finira juste avant 20h30, alors que le concert devrait commencer à cette heure-là. Les Juifs pratiquants et tous les fans qui dépendent des transports en commun devront en effet décider d’arriver en retard ou de ne pas assister au concert.

Alors que les portes du parc Hayarkon de Tel Aviv, où se déroulera le concert, ouvriront à 17h30, les services de transports en commun ne devraient reprendre qu’après la fin de la fête. Les transports en commun ne fonctionnent pas le jour de Shabbat ni les jours de fêtes.

Selon le quotidien israélien Yedioth Aharonoth, Slomiansky a demandé mercredi à Weiss de respecter le public juif pratiquant.

« Un concert ne devrait pas se dérouler s’il menait à une transgression en masse de centaines de milliers de personnes d’une fête religieuse, » cite le quotidien.

« Ça n’a pas de sens de forcer la police à travailler à partir de 14h, pour gérer un système et à la fois transgresser une fête qui commémore la réception de la Torah. Ce jour-là, quand le public laïc participe à l’étude de la Torah, se déroule un événement si vulgaire qu’il ne serait pas possible d’y participer sans profaner la fête, » indique Slomiansky.