Le Congrès juif américain a appelé mercredi le Congrès des Etats-Unis à organiser immédiatement une enquête sur la décision de l’administration Obama de ne pas apposer son veto vendredi lors du vote d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant les implantations israéliennes.

« Des questions sérieuses doivent être posées à l’administration Obama suite à la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies, les Etats-Unis ayant refusé de mettre leur veto à une résolution partiale, biaisée et anti-Israël qui place Israël en danger juridique international et prend la position d’affirmer que les lieux saints juifs de Jérusalem, notamment le mur Occidental, ne font plus partie d’Israël », a déclaré l’association dans un communiqué.

« Nous exhortons le Congrès américain à enquêter sur les actions prises par l’administration Obama qui ont mené au vote. Un tel séisme de la politique américaine extérieure, dans une période de transition, doit être pleinement examinée et représentée. En particulier, Samantha Power [ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies] et Ben Rhodes [conseiller adjoint à la sécurité nationale] doivent expliquer le processus qui a entraîné leurs actions, notamment à la lumière des questions qui sont soulevées », a-t-elle poursuivi.