Le Conseil de sécurité de l’ONU a unanimement condamné mercredi « l’attaque terroriste méprisable » de la veille dans une synagogue à Jérusalem où cinq personnes ont été tuées, appelant responsables israéliens et palestiniens à rétablir la paix.

Quatre rabbins et un policier ont été tués mardi par deux terroristes Palestiniens qui s’étaient introduits, armés d’une hache et d’un pistolet, dans une synagogue de Jérusalem.

Dans une déclaration unanime, les quinze membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur inquiétude au sujet de l’accélération des tensions entre Israéliens et Palestiniens, insistant sur l’importance de condamner cette agression après la revendication du Hamas.

Le Conseil invite « responsables israéliens et palestiniens à réduire la tension, rejeter la violence, éviter toutes les provocations et chercher un chemin vers la paix ».

Le Conseil a « rappelé que les Etats doivent s’assurer que les mesures prises pour combattre le terrorisme doivent être conformes aux obligations inscrites dans la législation internationale ».

Des diplomates ont précisé que cette déclaration avait été écrite après des discussions avec les Etats-Unis qui ont consulté Israël sur le choix de la formulation.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon avait condamné cet attentat terroriste mardi, invitant les dirigeants palestiniens et israéliens à prendre « des décisions difficiles » pour relancer le processus de paix.