Google lance un projet de co-voiturage en Israël à partir de l’application Waze et en collaboration avec une autre application, RideWith.

Ce projet va d’abord débuter dans des villes du centre d’Israël (Tel-Aviv, Raanana, Herzliya). Si les résultats sont concluants, Google développera le covoiturage dans d’autres villes israéliennes, puis dans d’autres pays.

Le covoiturage sera mis en place afin de permettre aux personnes d’un même voisinage de se rendre au travail ensemble, puis, le soir de rentrer chez eux.

Plusieurs détails sont alors à prendre en compte : les passagers doivent habiter dans un même périmètre et se rendre au même endroit.

Les conducteurs seront limités à deux voyages par jour rapporte Haaretz. L’objectif du covoiturage est de simplifier la vie des gens et pas de permettre aux conducteurs de faire des bénéfices.

Les passagers devront payer un montant au conducteur couvrant seulement les dépenses d’essence.

L’idée du covoiturage a été développée par les créateurs de l’application de navigation israélienne, qui connaît un réel succès en Israël : 2,9 millions d’Israéliens utilisent l’application quotidiennement.

Le service de covoiturage se fera par la combinaison des deux applications.

D’une part, l’application RideWith, disponible uniquement sur Google Play (application pour Androïdes), permettra aux personnes intéressées de rentrer l’adresse de leur domicile puis celle de leur travail.

L’application se chargera alors de trouver un conducteur suivant le même itinéraire grâce à Waze.

Le conducteur recevra une alerte le notifiant de la demande du passager. Si le conducteur accepte de prendre le passager à bord, ce dernier recevra une confirmation, avec l’itinéraire à l’avance.

Les utilisateurs pourront prévoir leur déplacement à l’avance, afin qu’ils soient certain de ne pas avoir à prendre les transports en commun le jour J.

L’application a tout prévu pour les deux protagonistes.

Le chemin pour aller chercher le passager ne doit pas rallonger, de manière trop importante, le trajet habituel du conducteur.

Concernant le paiement de la prestation, elle peut se faire directement par l’intermédiaire de l’application qui met en place un montant minimal mais aussi un montant maximal pour le trajet.

D’autres initiatives, organisées directement par des entreprises, permettent aux employés de partager une voiture pour se rendre au travail. Cela permet de diviser par deux les dépenses d’essence.