« Dès la classe de seconde, des élèves sont formés à la cyber-défense ! » s’enthousiasme le magazine Usine digitale.

« Près de 1 000 lycéens israéliens poursuivent une spécialisation en cyber-intelligence, continue le site dédié à l’économie liée aux innovations. Six ans après son lancement, ce programme national est dispensé dans 32 établissements ».

En 2010, sur impulsion du ministre Naftali Bennett, et du ministre de la Défense, Israël décide de formaliser un système déjà existant de sélection des petits génies de l’informatique. Auparavant sélectionnés, formés puis intégrés à la cyber-unité 8200, ils profitent depuis 2016 d’un cursus complet, aboutissant à un « cyber bac ».

Tremplin pour accéder à des postes dans cette prestigieuse unité, ce bac permet surtout la formation de futurs patrons de start-up, véritables accélérateurs de la croissance israélienne.