John Kirby, porte-parole du département d’Etat, a déclaré mardi ne pas être informé des efforts de la future administration Trump pour déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem.

Pendant sa campagne électorale, le président américain élu Donald Trump a promis de déplacer l’ambassade, une mesure à laquelle le monde arabe et les partisans pro-Palestiniens s’opposent vigoureusement, et qui aurait d’importantes répercussions diplomatiques.

D’autres candidats républicains avaient fait cette promesse de campagne sans pour autant la tenir une fois arrivés au pouvoir.

« Nous ne sommes au courant d’aucune mesure, d’aucune décision et d’aucun effort pour déplacer l’ambassade, a déclaré Kirby à CNN. Si cela se produit, et je ne suis certainement pas en position de juger, nous ne sommes informés d’aucune mesure spécifique qui sont prises à cette fin. »

« Notre position a été et reste que déplacer l’ambassade n’est pas une mesure constructive pour le processus de paix, ce n’est pas la bonne chose à faire », a-t-il déclaré, ajoutant que cette « sage » politique avait également été celle des précédentes administrations américaines.