Les résidents de neuf nouveaux pays ont maintenant la possibilité de voir à quel point la qualité de l’air qu’ils respirent est mauvaise.

BreezoMeter, l’application israélienne qui indique la qualité de l’air dans un emplacement spécifique, va au-delà d’Israël et des Etats-Unis, où l’application était disponible jusqu’à présent, et sera en mesure de mesurer la qualité de l’air dans les grandes villes en Chine, au Royaume-Uni, à Hong Kong, au Japon, en Finlande, en France, au Mexique, en Corée du Sud et à Taiwan.

En conséquence, a déclaré la compagnie, BreezoMeter, qui a actuellement une base de 50 millions d’utilisateurs au quotidien, est appelé à croître de manière significative.

La société est prête, a déclaré Ziv Lautman, le co-fondateur et le directeur en marketing de BreezoMeter. « Les tendances de la compréhension de la pollution et les données sur la qualité de l’air reliées avec des informations fiables et précises ont longtemps été un défi pour répondre aux préoccupations environnementales mondiales. Notre plate-forme répond à ces questions en donnant accès à un niveau d’analyse dynamique de la qualité de l’air sans précédent, donnant vie à cet ennemi invisible. Nous voulons que les villes et les individus comprennent comment améliorer la qualité de l’air et, à son tour, leur propre bien-être ».

Selon un rapport récent de l’OCDE, la pollution atmosphérique est devenue la principale cause environnementale de décès prématurés dans le monde, prenant le pas sur l’insalubrité et le manque d’eau potable. Dans la plupart des pays de l’OCDE, le nombre de décès dus aux maladies cardiaques et pulmonaires causées par la pollution de l’air est beaucoup plus élevé que celui des accidents de la circulation.

En chiffres : la pollution de l’air extérieur tue plus de 3 millions de personnes dans le monde chaque année et entraîne des problèmes de santé tels que l’asthme ou des maladies cardio-vasculaires chez des centaines de millions de personnes.

BreezoMeter fait sa part pour lutter contre la pollution de l’air en fournissant des informations vitales et en sensibilisant à ce sujet.

Les analyses de données de BreezoMeter déterminent la dispersion et le courant de la pollution de l’air en temps réel en collectant les informations à partir de milliers de capteurs à travers le monde, fournissant aux utilisateurs des données précises sur la qualité de l’air – tellement précises qu’elles peuvent indiquer la qualité de l’air autour d’un pâté de maisons, a déclaré le co-fondateur et le PDG de Breezeometer, Ran Korber.

Sa plate-forme exclusive, BreezoTool, utilise les données du capteur ainsi que des données météorologiques et des cartes d’infrastructures pour aider les villes non seulement à comprendre la pollution et les modèles de dispersion mais aussi pour comprendre comment prendre des mesures pour améliorer la qualité de l’air.

L’application regarde votre emplacement et détermine l’endroit où les stations les plus proches se trouvent dans le but de faire ses calculs.

Par exemple, l’application peut prendre les données de trois ou quatre stations à proximité. Les algorithmes de baromètre vérifient les informations et les comparent avec les données météorologiques (également fournis par les stations), comme la température, le vent, de l’heure, la position du soleil – tous les facteurs qui peuvent influer sur le niveau de pollution. BreezoMeter délivre alors une analyse de la pollution localisée – qui, selon Korber, « est précise à 99% ».

« Nous l’avons développé dans le but de savoir quel endroit serait le plus sûr serait pour ma femme enceinte » en raison de la possibilité que les niveaux de pollution élevés pourraient causer des dommages physiques ou mentaux chez le fœtus et chez les nourrissons, a expliqué Korber.

« De nombreuses études démontrent que des niveaux élevés de pollution peuvent causer des dommages chez les nourrissons, et avec BreezoMeter, les familles peuvent vérifier si les niveaux de pollution sont constamment élevés dans un emplacement spécifique avant de louer ou acheter une maison ».

AddressReport, une entreprise qui vérifie les propriétés, utilise BreezoMeter pour fournir à ses clients des informations sur l’environnement d’une maison qu’ils souhaiteraient acquérir.

« Les données sur la qualité de l’air de BreezoMeter ont contribué à conduire nos utilisateurs à s’engager », a déclaré Kayvon Bina, le président d’AddressReport.

« Nous utilisons l’outil de BreezoMeter pour informer les propriétaires, les acheteurs, les vendeurs et les agents immobiliers des changements importants de la qualité de l’air et des spécificités à proximité des adresses qui les intéressent. Nous sommes heureux de vous présenter encore plus de fonctionnalités tandis que BreezoMeter dévoile ses nouveaux points de données et ses capacités ».

En mai dernier, Lautman et Korber ont été salués par la Maison Blanche comme étant parmi les meilleurs entrepreneurs dans le monde qui travaillaient pour lutter contre le changement climatique.

Avant cela, BreezoMeter a été reconnu par la commission Economique des Nations unies pour l’Europe (CEE-ONU) en tant que société « qui peut contribuer à relever les défis sociaux et environnementaux d’aujourd’hui, grâce à de nouvelles idées révolutionnaires qui peuvent aboutir à une entreprise prospère », selon le groupe.

Et BreezoMeter a été nommé l’unes des « 20 [entreprises] les plus ‘cool’ dans le monde » par la chaîne câblée CNBC, parmi plus de 600 idées de start-up.

Lautman a déclaré que la compagnie garde un oeil sur son prix – amener sa technologie dans les pays à travers le monde.

« Il y a cinquante ans, Israël et d’autres pays ont commencé la révolution de l’eau ; maintenant il est temps pour la révolution de la qualité de l’air », a déclaré Lautman.

« BreezoMeter n’est que la première étape mais il y a plus à venir. C’est la première étape en vue de rendre visible l’invisible et nous sommes fiers d’être la première solution qui fournit des données précises sur la qualité de l’air ».