Une plaque d’immatriculation composée à partir des lettres
« HAMMAS » a été annulée et confisquée.

Les autorités ont décidé que cette plaque pourrait être interprétée comme un message de soutien au groupe terroriste palestinien de Gaza.

Selon le New York Magazine, les lettres « AL QASSM », une référence probable à la Brigade Ezzedine Al-Qassam – qui sont responsables de centaines d’attaques terroristes sur des citoyens israéliens – étaient inscrites en rouge en dessous de la plaque de la voiture.

La voiture, une Dodge noire, qui était garée dans le quartier de Brooklyn, avait un drapeau palestinien sur le pare-brise avant, d’après les témoins.

Le Department of Motor Vehicles [le département des véhicules motorisés] (DMV) de New York a souligné qu’il annulerait la plaque « manifestement offensante » aussi rapidement que possible, selon NY1 News.

« Le groupe représenté par les inscriptions de la plaque est sur la liste des entités désignées par le gouvernement américain comme une organisation terroriste », a expliqué Jackie Mc Ginnis aux médias.

Le DMV ajoute que la plaque n’aurait pas dû être autorisée initialement.