Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a reçu mardi son homologue palestinien, Riyad Al-Maliki, selon un communiqué de presse du Quai d’Orsay.

Ensemble, ils ont fait le point sur la situation à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens. Le Drian a réitéré la pleine mobilisation de la France pour la résolution du conflit israélo-palestinien et l’attachement à une solution à deux Etats vivant côte à côte en sécurité dans des frontières reconnues par la communauté internationale, avec Jérusalem comme capitale de ces deux Etats.

Il a souligné que les implantations, illégales au regard du droit international, compromettaient la réalisation concrète d’un Etat palestinien à terme.

Il a rappelé la demande française que les autorités israéliennes s’abstiennent de toute mesure visant à étendre et pérenniser celles-ci.

Dans ce contexte, il a condamné l’expulsion le 5 septembre d’une famille palestinienne résidant dans le quartier de Cheikh Jarrah, à Jérusalem-est.

La réconciliation entre les factions rivales du Hamas et du Fatah a également été abordée. Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a invité son homologue à poursuivre les efforts en ce sens ainsi que le dialogue inter-palestinien. Il a également mentionné sa préoccupation face à la dégradation de la situation humanitaire dans la bande de Gaza qu’il suivait avec attention.

Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie, et le président de l'Autorité palestinienne Mahmud Abbas à Ramallah, le 4 septembre 2017. (Crédit : Thomas Coex/AFP)

Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie, et le président de l’Autorité palestinienne Mahmud Abbas à Ramallah, le 4 septembre 2017. (Crédit : Thomas Coex/AFP)

Les deux ministres ont également fait le point sur les relations bilatérales et les moyens de les approfondir.

Le Drian a confirmé le maintien de l’aide budgétaire de la France au même niveau que l’année précédente, évoquée par son collègue de l’Économie, Bruno Le Maire, lors de sa récente visite en Israël et dans les Territoires palestiniens, et évoqué la tenue d’une seconde édition du séminaire intergouvernemental franco-palestinien à Ramallah au premier semestre 2018, après le succès de la première rencontre qui a réuni plusieurs ministres français et palestiniens.

Le Drian a rappelé la volonté de la France de poursuivre l’accompagnement de la construction du futur Etat palestinien, développer son économie et les échanges humains franco-palestiniens.