Le drone abattu par l’armée israélienne sur la frontière Nord du pays, dimanche était bien un drone iranien, un drone de type « Yasir », ont indiqué des responsables lundi soir, selon la Deuxième chaîne.

L’engin aurait été abattu par un missile Patriot et récupéré plus tard par les forces de sécurité.

La Deuxième chaîne a déclaré que ce drone a été mis en service en septembre 2013, a une portée de 200 kilomètres et qu’il peut voler à une altitude de 1,5 km pendant environ 8 heures sans ravitaillement.

L’avion sans pilote est entré dans le pays en provenance de Syrie dimanche près d’une zone qui a connu de violents affrontements entre les troupes syriennes et les forces rebelles, a fait savoir l’armée israélienne.

Le drone a été frappé avec un missile Patriot alors qu’il volait près de Qouneitra, la ville syrienne qui a été le théâtre de combats entre les rebelles et les forces du régime ces derniers jours.

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a salué la réaction rapide de l’armée, qui a été « admirable » et a averti qu’Israël ne tolérerait pas des attaques sur ses troupes, « intentionnelles ou non ».