Un officiel du Fatah a menacé de « punir » Israël déclarant que des mariages juifs ont lieu sur le mont du Temple.

Raafat Alyan, un porte-parole du Fatah à Jérusalem Est, explique que les mariages sont « une violation juive sans précédent » qui constituera une « motivation pour tous les groupes et partis palestiniens islamiques et nationalistes de faire escalader la violence et les attaques contre les forces d’occupation israéliennes », selon l’agence de presse Gulf News.

L’affirmation de la célébration de mariages juifs sur le lieu saint, qui est apparemment infondée, a été déclenchée par une vidéo publiée par l’extrémiste juif de droite Bentzi Gopstein de son fils se promenant sur le mont du Temple le matin de son mariage, une pratique courante dans certains cercles religieux juifs.

La prière et les rites juifs, y compris les mariages, sont interdits par Israël au sommet du lieu saint.

« Autoriser des cérémonies de mariage juif à l’intérieur d’Al Haram Al Sharif montre qu’Israël est toujours assoiffé de sang et cherche à faire couler plus de sang de Palestiniens qui ne se tairont jamais devant cette violation à grande échelle contre le lieu saint », a déclaré Aliyan.

« Des actions aussi provocatrices ne seront pas impunies », a-t-il ajouté.