Le mouvement Fatah du président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas a déclaré qu’un homme tué vendredi pendant qu’il essayait d’attaquer des troupes israéliennes était un « martyr héroïque ».

L’attaquant, Raed Hamed, 20 ans, a conduit sa voiture sur les soldats pendant des émeutes dans le village de Silwad, près de Ramallah. Les troupes ont ouvert le feu sur Hamed et l’ont tué. Son corps a plus tard été rendu à l’AP.

« Pendant une émeute violente à Silwad, au nord est de Ramallah, un attaquant a tenté de renverser des soldats avec sa voiture, a déclaré l’armée dans un communiqué vendredi. Les soldats ont répondu à la menace immédiate et tiré vers l’assaillant, entraînant sa mort. »

Selon la radio publique israélienne, l’ancien ministre de l’AP et membre important du Fatah Fares Kadouri a participé à une cérémonie d’adieu dans un hôpital de Cisjordanie après le retour du corps de Hamed. Ses funérailles auraient eu lieu samedi matin à Silwad, où il vivait.

Peu avant de mener l’attaque, Hamed avait écrit un message à ses parents sur sa page Facebook, a annoncé la radio, ajoutant que le frère de Hamed était emprisonné en Israël pour 10 ans.

La tentative d’attaque a eu lieu quelques heures après que deux officiers de la police des frontières et une passante ont été blessés dans une attaque au couteau porte de Damas à Jérusalem vendredi matin.

Depuis le 1er octobre, des attaques palestiniennes au couteau, à main armée et à la voiture bélier ont tué au moins 27 Israéliens, un Américain et un Erythréen. Parallèlement, plus de 175 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes, la plupart en menant des attaques, mais d’autres pendant des affrontements et des manifestations violentes.