Les groupes armés liés au Fatah ont affirmé avoir commencé à lancer des roquettes et des obus de mortier sur Israël mercredi soir. C’est la première indication que le mouvement de Mahmoud Abbas prend activement part à la violence émanant de la bande de Gaza.

La force Nidal Al-Amody des Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa a revendiqué la responsabilité des tirs Grad et des roquettes de 107 millimètres vers Ashkelon, Sderot, Netivot, et le kibboutz Ein Hashlosha qui ont été lancés à partir de 17 heures mercredi. Les communiqués précisant les attaques ont été publiés sur la page Facebook officielle du Fatah.

Tôt jeudi matin, une autre force armée associée avec le Fatah, les bataillons Abdul Qader Husseini, a revendiqué la responsabilité du lancement de deux roquettes Grad sur Ashkelon et de quatre obus de mortier sur le kibboutz Nir Oz, près de Khan Yunis, peu après 1h du matin.

« Cette opération bénie est venue comme une réponse aux crimes de l’ennemi répétés contre notre peuple sans défense », a-t-on pu lire dans une déclaration sur le site du groupe. La revendication de la responsabilité a également été affichée sur la page Facebook officielle du Fatah.

Une photo représentant deux membres des Bataillons Husseini se préparant à lancer une fusée sur Israël a été publiée sur la page Facebook du Fatah, sous le titre « Les Brigades Al-Aqsa et les Brigades Abdul Qader Husseini ont prouvé aujourd’hui qu’elles étaient les plus fidèles au sang des martyrs. Elles sont parmi les premières à réagir à l’opération agressive [israélienne] ».

Le Fatah, dirigé par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, est considéré comme une faction palestinienne modérée, qui a acquis une réputation internationale ces dernières années après avoir renoncé à la terreur.

Jusqu’à présent, seul le Hamas et le Jihad islamique étaient connus pour lancer des roquettes sur Israël, mais le porte-parole de Mahmoud Abbas, Nabil Abou Rudeineh, a déclaré mardi que les Palestiniens avaient le droit de s’opposer à Israël « par tous les moyens légitimes ».

Plus tôt, le Fatah a posté une vidéo en hébreu sur sa page Facebook, celle des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa avertissant les Israéliens de fuir le pays, a révélé Palestinian Media Watch.

« La mort vous atteindra du sud vers le nord. Fuyez notre pays sans mourir. La fusée KN-103 est en route vers vous », disait le message.

Pendant ce temps, le Hamas a commencé à diffuser des messages en hébreu sur sa chaîne de télévision Al-Aqsa, menaçant de reprendre les coups de couteau et les attentats suicides « sur chaque bus, chaque café, chaque rue ».