“Omar,” le film palestinien nominé pour l’Oscar du Meilleur film étranger, est enfin sorti dans les salles américaines.

En tant que film, l’œuvre de Hany Abu-Assad (qui porte la nationalité israélienne et a passé la plupart de sa vie de jeune adulte aux Pays-Bas), est indéniablement bon.

On pourrait argumenter que le précédent film controversé d’Abu-Assad, « Paradise Now, » faisait des efforts pour raconter l’histoire de deux candidats à l’attentat suicide de manière objective. On ne peut pas vraiment dire la même chose de celui-là.

C’est un film politique. Un film très bien fait, certes, mais biaisé et je soupçonne qu’il sera un film qui indignera la plupart des Israéliens, sionistes et les gens ayant une connaissance approfondie de l’histoire.