Le nouveau-né des émissaires au centre Habad à Mumbai, en Inde, a été nommé d’après le rabbin Gavriel Holtzberg, qui a été assassiné dans le même bâtiment où la cérémonie de la circoncision et la nomination ont eu lieu.

Les émissaires Habad, le rabbin Yisroel Kozlovsky et son épouse Haya, qui sont arrivés en Inde en 2012 pour diriger le centre Habad-Loubavitch de Mumbai, et pour superviser la réfection et la remise en activité du centre après l’attaque, ont appelé dimanche leur nouveau-né Gavriel Noach au cours de sa circoncision, ou Brit Milah.

« Nous appelons nos enfants d’après les gens auxquels nous voudrions qu’ils ressemblent, » a déclaré le rabbin Yisroel Kozlovsky au site Chabad.org. « Chaque Hassid aimerait que ses fils grandissent avec le même dévouement et les vertus positives que Gabi avait. »

« Je n’ai pas connu Gabi, mais je vois tous les jours son influence dans cette ville, que ce soit à travers les gens qui l’ont connu ou par le biais de son travail. Donner son nom à notre fils était quelque chose qu’il nous a semblé important de faire ».

Les attaques sur plusieurs sites de Mumbai pendant plus de quatre jours en novembre 2008 par un groupe islamiste pakistanais, dont deux hôtels et la gare, ont fait 166 morts et des centaines de blessés.

Les émissaires Habad Gabriel et Rivka Holtzberg ont été tués dans l’attaque sur le site juif ainsi que quatre visiteurs juifs : deux d’Israël, un de Brooklyn et un du Mexique. Le fils du couple, Moshe, alors âgé de 2 ans, a été sauvé par sa nourrice indienne et vit maintenant en Israël avec ses grands-parents. Sa nourrice, Sandra Samuel, s’est également installée en Israël.

Au lendemain de l’attaque, des dizaines d’enfants ont été nommés Gavriel Noach et Rivkah; et des centaines d’enfants ont été nommés pour leur rendre hommage depuis lors.