Le FMI a annoncé vendredi le déblocage d’une nouvelle tranche de prêt de 197 millions de dollars à la Jordanie dans le cadre du plan d’aide de près 2 milliards de dollars accordé au pays en août 2013.

Approuvé après un examen des performances du pays, ce déboursement porte à 1,5 milliard de dollars le montant prêté par le Fonds à la Jordanie depuis le lancement de ce programme d’aide étalé sur trois ans, selon un communiqué de l’institution de Washington.

A la demande des autorités jordaniennes, le FMI devrait verser la dernière tranche de ce prêt en une seule fois, a précisé le Fonds vendredi.

« Les autorités ont su gérer un environnement difficile » et « atténuer l’impact négatif de l’instabilité politique régionale (…) et de l’afflux des réfugiés de la Syrie » voisine, avait expliqué le FMI lors de l’attribution de crédit stand-by à l’été 2013.

Le Fonds avait notamment salué la décision prise les autorités d’Amman de réduire leurs subventions aux prix à l’énergie pour les remplacer par des transferts d’argent aux ménages à « faible et moyen revenu ».