La famille d’un homme israélien retenu prisonnier par le Hamas à Gaza a demandé au groupe de le relâcher et à la communauté internationale d’intervenir pour obtenir sa libération.

Ilan Mengistu, le frère d’Avraham Mengistu, 28 ans, a déclaré aux journalistes rassemblés à l’extérieur de leur maison familiale à Ashkelon que son frère qui s’est faufilé dans la bande de Gaza quelque 10 mois plus tôt n’était pas bien, appelant le groupe basé à Gaza, d’accepter sa libération pour des raisons humanitaires.

« Je me tourne vers le Hamas pour qu’il considère l’état de mon frère et qu’il le libère immédiatement », a déclaré Mengistu, entouré par d’autres membres de la famille, y compris sa mère, qui avait les larmes aux yeux.

Mengistu a demandé au gouvernement israélien de « tout faire » pour récupérer Avraham en toute sécurité et rapidement, et a appelé la communauté internationale d’intervenir dans ce qu’il a décrit comme un « cas humanitaire ».

La mère d'Avraham Mengistu (2eme à gauche) lors d'une conférence de presse dans leur maison à Ashkelon, après qu'une ordonnance d'obligation silence a été levée sur sa disparition dans la bande de Gaza, le 8 juillet 2015 (Crédit : Flash90)

La mère d’Avraham Mengistu (2eme à gauche) lors d’une conférence de presse dans leur maison à Ashkelon, après qu’une ordonnance d’obligation silence a été levée sur sa disparition dans la bande de Gaza, le 8 juillet 2015 (Crédit : Flash90)

« Mon frère est malade », a-t-il ajouté, mais n’a pas donné plus de détails.

Une source sécuritaire israélienne a déclaré plus tôt que Mengistu avait été exempté du service militaire en raison de ses problèmes de santé mentale.

La disparition de Mengistu avait été tenue secrète jusqu’à jeudi matin, quand un tribunal a ordonné la levée du secret, à la demande des membres de la famille ainsi que deux journaux.

Ilan Mengistu a déclaré la tactique de garder l’affaire secrète avait pour but de faciliter les négociations.

« La famille a choisi jusqu’à présent de rester discrète afin de donner aux autorités israéliennes le temps de négocier la libération de mon frère », a-t-il déclaré.

Avraham Mengistu, 28 ans, est détenu en captivité par le Hamas (Crédit : Facebook)

Avraham Mengistu, 28 ans, est détenu en captivité par le Hamas (Crédit : Facebook)

Les responsables ont affirmé qu’ils essayaient d’entamer des pourparlers avec le Hamas pour sa libération, ainsi que d’un autre homme israélien et les corps de deux soldats tués dans la bande de Gaza l’année dernière, en se tournant vers les médiateurs européens.

Une source israélienne a déclaré jeudi que le Hamas a jusqu’à présent refusé de négocier.

Les responsables du Hamas ont déclaré plus tôt dans la journée qu’ils ne détenaient pas Mengistu mais qu’ils l’avaient libéré, après quoi ce dernier est parti vers l’Égypte.

Un ami de la famille portant une chemise avec le nom de Mengistu dessus déclaré aux journalistes présents à l’extérieur de la maison de la famille que de nombreuses questions sont restées sans réponse. La famille a reçu l’instruction plus tôt de rester discrète sur la situation, a-t-il précisé.

« Nous savons qu’il est à Gaza depuis plusieurs mois », a déclaré Avi Yaalo. « Nous ne disposons pas plus d’informations. La famille réclame le retour de leur fils en bonne santé ».