IronSource, l’une des entreprises web les plus brillantes d’Israël, a annoncé cette semaine son expansion vers la Chine.

Plus de 100 millions de personnes par mois utilisent déjà les services technologiques d’IronSource, selon la société. Ce nombre est appelé à augmenter de manière significative avec le déploiement de sa technologie numérique vers le plus grand marché mondial.

Le bureau de Beijing, déclare IronSource, sera composé d’une alliance d’employés israéliens et chinois. La société prévoit d’exporter sa haute-technologie en Chine et de relocaliser ses produits et ses services pour répondre aux besoins asiatiques.

Ces dernières semaines, des centaines de commerciaux et gouvernementaux responsables chinois ont visité Israël, à la découverte de la « Nation start-up ». Nombre d’entre eux ont exprimé leur admiration pour la créativité, l’ingéniosité et l’esprit d’entreprise qui animent les start-ups israéliennes.

Alors, comment ne pas être impressionné par IronSource ?

À peine âgée de trois ans, la société privée est évaluée à plusieurs centaines de millions de dollars, et affiche un chiffre d’affaires annuel de 200 millions de dollars, selon les analystes.

La société est partenaire de nombreuses sociétés technologiques de premier plan, telles que Microsoft, Google et Yandex, le géant russe de moteur de recherche.

La marque la plus importante d’IronSource, InstallCore, est une plate-forme utilisée par les entreprises, grandes et petites, pour réaliser des téléchargements de logiciels pour PC et utilisateurs mobiles.

C’est « une solution de bout en bout pour la livraison et la monétisation d’installation de logiciels », déclare Arnon Harish, gestionnaire général d’InstallCore, dans une récente interview avec Times of Israel. Grâce à InstallCore, la croissance d’IronSource fut phénoménale.

En janvier 2012, la société comptait 40 employés. Ce nombre s’élève aujourd’hui à environ 300, qui travaillent principalement au centre R&D de l’entreprise à Tel Aviv.

Si cette croissance a surtout été organique, avec un supplément d’ingénieurs embauchés exclusivement pour InstallCore, IronSource a également acquis plusieurs start-ups israéliennes au cours des deux dernières années, explique Harish.

Cette année, IronSource a mis « un accent particulier sur l’élargissement de sa présence mondiale et le renforcement des liens avec le marché chinois », pointe Yuval Reisman, directeur général d’IronSource pour ses opérations chinoises.

Depuis à peine un an, la société a déjà établi un partenariat avec plusieurs grandes entreprises web chinoises, y compris le géant de l’Internet Baidu, et aide ses partenaires asiatiques à distribuer 100 000 applications, jeux et logiciels quotidiennement. Avec l’ouverture du bureau de Beijing, selon Reisman, ce nombre est susceptible d’augmenter considérablement.

« Ces dernières années ont connu une explosion de l’espace web chinois, tandis que les entreprises asiatiques aspirent à exploiter de plus larges marchés mondiaux », observe Reisman. « Tout comme IronSource aide les développeurs mondiaux à transformer leurs logiciels en supports évolutifs, nous servirons de canal aux développeurs chinois souhaitant inonder le marché mondial et devenir des entreprises internationales. »

L’ouverture du nouveau bureau fait suite à une visite de 25 délégués chinois en Israël, organisée par IronSource, à laquelle ont participé des investisseurs, des créateurs d’entreprise et une série d’entrepreneurs. La délégation était dirigée par la personnalité médiatique chinoise Niu Wenwen, du site The Founder, et l’investisseur chinois Xu Xiaoping, grand défenseur du renforcement des liens commerciaux entre la Chine et l’Occident.

« IronSource est reconnue comme leader industriel à travers le monde, et nous souhaitons activement étendre notre présence en Chine », assure Tomer Bar Zeev, PDG d’IronSource.

« Il est crucial de garantir que notre présence en Asie s’accompagne d’un accent mis sur ​​la localisation. Travailler avec des visionnaires comme Xu Xiaoping nous aide dans ce projet, cela nous permet de favoriser les relations personnelles et de répondre plus efficacement aux besoins du marché chinois ».