La ministre Israélienne de l’Intégration a annoncé son intention de soumettre un nouveau plan pour l’intégration des juifs français au gouvernement, en raison du nombre croissant d’immigrés en Israël.

Selon les chiffres du ministère, en 2013, 3301 nouveaux immigrés sont arrivés de France, battant un record depuis l’année 2000.

Sofa Landver (Yisrael Beytenu), en visite à Paris mercredi 12 février, a révélé à JTA que malgré le fait que son équipe et elle-même attendent une majorité de jeunes immigrants, le ministère a préparé des plans adaptés à tous les âges et à tous les secteurs, conçus pour « éviter les obstacles bureaucratiques » auxquels font face les nouveaux arrivants.

De plus, le plan renforcera le personnel, à Paris et dans d’autres villes françaises, employés pour aider les personnes intéressées à faire leur Alyah.

Landver a déclaré qu’elle présentera le programme lors d’une prochaine réunion du cabinet.

« Immigrer en Israël est une décision que chacun fait personnellement, » a souligné la ministre. « Mais nous considérons qu’il est important de discuter de nos plans avec les responsables de la communauté juive française pour obtenir leur soutien. »

Interrogée pour savoir si elle considérait la montée de l’antisémitisme en France comme étant la raison principale de la motivation à l’immigration en Israël, la ministre a répondu qu’une communauté dont le nombre de juifs en partance augmente, « reflète des signes de gêne, d’insécurité et peut-être d’antisémitisme. Les vagues de personnes juives quittant leur communauté ont forcément leurs raisons. »

Les messages récurrents que la ministre et son équipe ont entendus en France étaient ceux de parents encourageant leurs enfants à construire leur futur en Israël, plutôt que dans leur pays d’origine, a-t-elle dit.