Le gouvernement d’union palestinien a établi un plan détaillé de quatre milliards de dollars pour la reconstruction de la bande de Gaza ravagée par la guerre cet été, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué.

Ce plan comporte trois niveaux : au premier, 414 millions de dollars sont alloués à l’aide d’urgence ; au deuxième niveau, 1,2 milliard sont destinés à une relance rapide de l’économie; enfin une enveloppe de 2,4 milliards est dédiée à une « phase de reconstruction à long terme » de Gaza.

Ce plan « servira de base pour mobiliser les ressources et les efforts » lors de la conférence internationale de donateurs prévue le 12 octobre en Egypte, a dit le gouvernement.

Cet argent doit servir en priorité à remettre sur pied les infrastructures publiques et privées dévastées par la guerre de juillet et août, a-t-il dit. Plus de 110 000 personnes sont toujours déplacées de leur maison alors que l’hiver approche, note-t-il. Le gouvernement chiffre à 1,9 milliard de dollars cette entreprise.

Les autres chantiers prioritaires concernent la protection sociale et médicale des habitants de Gaza, en particulier ceux blessés pendant le dernier conflit, et l’éducation, indique le communiqué.

« Gaza fait partie intégrante de l’Etat palestinien et est sa porte sur la Méditerranée, son développement est crucial pour la viabilité de l’Etat Palestinien », a assuré Mohammad Mustafa, vice-Premier ministre palestinien et président de la commission interministérielle en charge de la reconstruction de Gaza, cité dans le communiqué.