Des officiels des renseignements israéliens pensent que le Hamas construit une nouvelle génération de missiles et reconstruit ses tunnels à travers la frontière, a annoncé lundi le journal anglais Times.

Citant des officiers anonymes, l’article soutient que des dizaines des « projectiles à haute trajectoire » qui constituent une « nouvelle génération de missiles produits à la maison » ont été testés depuis septembre.

Les missiles ont été tirés dans la Méditerranée dans le cadre d’une série d’exercices.

Il n’était pas évident de différencier immédiatement les nouveaux missiles des anciens modèles.

Des officiels militaires israéliens ont confirmé l’année dernière que le Hamas avait tiré plusieurs roquettes dans la mer lors d’un test apparent.

« Cela suggère que les terroristes de Gaza sont en phase d’expérimentation afin d’améliorer leurs capacités de tirs de missiles », a déclaré l’armée.

Les officiers anonymes ont également déclaré qu’ils considéraient que le Hamas reconstruisait les tunnels à travers la frontière – des tunnels qui ont été détruits par Israël lors de la guerre de l’été dernier dans la bande de Gaza. Ils ont également expliqué que le groupe terroriste s’efforçait de remplir son stock d’armes.

Dans le même temps, le Hamas recrute en vue de former une « armée populaire » et a pour l’instant engagé environ 2 500 volontaires.

Le 19 décembre, un journal en hébreu a annoncé que le Hamas redoublait ses efforts pour restaurer les tunnels d’attaque à travers la frontière.

Selon certaines informations, une partie du ciment et des autres matériaux livrés au territoire palestinien côtier, dans l’effort international de reconstruction, a été détournée pour la création de tunnels.

Pourtant, des sources militaires avaient déclaré au Times of Israel, en décembre, que le Hamas était prudent et ne détournait pas le ciment qui était fourni à la bande de Gaza pour la reconstruction.

Le groupe terroriste de Gaza a aussi commencé à reconstituer son arsenal de missiles détruits, ont annoncé des journaux israéliens le mois dernier.

Selon ces informations, le Hamas s’est rendu compte de l’efficacité limitée de ses missiles à moyenne et longue portée – dont une grande partie a été abattue par le système de défense israélien Dôme de fer – qui a infligé des pertes civiles très limitées.

Dans le même temps, le Hamas a compris l’efficacité destructrice des obus de mortiers qui ne peuvent pas être interceptés par le Dôme de fer.

Une nouvelle approche envisagée par le Hamas dans son effort d’extension de sa capacité d’action est le lancement de salves de missiles qui mettraient en difficulté la capacité de Dôme de fer à tirer des missiles d’interception dans une succession rapide, ont annoncé des articles le mois dernier.

Le Hamas a également mené des tests, en lançant des dizaines de roquettes dans la mer Méditerranée pendant les dernières semaines, a rapporté Ynet qui cite des sources palestiniennes de Gaza dans son article.