Face au taux élevé de succès du système de défense israélien Dôme de fer contre les roquettes de moyenne portée, le Hamas dans la bande de Gaza redoublerait d’efforts pour produire des projectiles de courte portée, qui se sont avérés mortels pendant la guerre l’été 2014 avec Israël.

Selon un rapport publié dans le journal Makor Rishon ce week-end, la décision du Hamas de se concentrer sur la production et les tests, en tirant vers la mer des roquettes d’une portée allant jusqu’à 30 km, est également due à une pénurie d’explosifs.

« Presque tous les tests visant la mer concernent les roquettes à courte portée, » a déclaré un officier supérieur de Tsahal cité dans l’article. « Ils exercent récemment beaucoup d’efforts dans des roquettes de courte portée. »

Le Hamas, selon l’officier anonyme, a probablement « tiré ses conclusions » de la guerre à Gaza, et compris que Dôme de fer avait limité sa capacité à infliger des pertes par l’utilisation de missiles de moyenne portée et de plus longue portée.

Selon les chiffres officiels de Tsahal, Dôme de fer a intercepté environ 90 % des missiles, y compris ceux qui visaient Jérusalem et la région de Tel Aviv.

Le Hamas et le Jihad islamique refusent de préciser le nombre de roquettes en leur possession actuellement, mais ont été gravement touchés par l’agression israélienne, qui comprenait un féroce combat au sol.

L’invasion terrestre israélienne visait aussi à détruire les centaines de tunnels que les groupes islamistes de Gaza avaient construits, à la fois pour de la contrebande d’armes et des attaques contre des soldats à l’intérieur d’Israël.

« Le fait est », a affirmé l’officier israélien, « que c’est plus difficile de faire passer les munitions dans la bande, et les tunnels le long de [la frontière avec l’Egypte] sont presque complètement fermés. »

Ces derniers mois, les soldats égyptiens ont détruit pratiquement tous les tunnels de contrebande sous la frontière entre Gaza et l’Egypte, et en octobre, ils ont commencé à raser des parties de la ville frontalière égyptienne de Rafah.