Le haut responsable du Hamas, Ismail Haniyeh, a téléphoné au père du pilote jordanien brûlé à vif par l’État islamique pour exprimer ses condoléances, selon Kol Israël dimanche.

Haniyeh a affirmé au père de Muaz Kasasbeh qu’il espérait que « le sang de la nation arabe sera dédié d’abord à l’opération contre l’occupation et pour Jérusalem ».

Le groupe terroriste de Gaza a dénoncé l’exécution du pilote après la diffusion d’une vidéo par le groupe djihadiste la semaine dernière, montrant ses militants brûler vif Kasasbeh, capturé lorsque son avion de combat F-16 a été abattu lors d’une mission au-dessus de la Syrie.

L’appel téléphonique souligne le profond fossé entre les groupes islamistes, en dépit des affirmations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu comparant le Hamas à l’Etat islamique.

La Jordanie, quant à elle, a intensifié sa campagne contre l’EI, et promis d' »éradiquer » le groupe djihadiste.

Un ministre jordanien a déclaré samedi que le meurtre était un « tournant » dans la lutte du royaume contre les djihadistes.

Amman a déclaré que ses avions de guerre ont lancé des dizaines d’attaques, jeudi, contre le groupe extrémiste sunnite après avoir menacé d’une réaction virulente à l’assassinat du pilote.

L’EI prétend que l’humanitaire Kayla Jean Mueller, kidnappée en août 2013, a été tuée dans les attaques près de la capitale autoproclamée Raqqa, mais les États-Unis ont affirmé qu’il n’y avait aucune preuve à cette allégation.

Majali a déclaré que les frappes aériennes jordaniennes qui ont détruit les installations, dépôts d’armes et centres de formation de l’EI jeudi marquaient le début d’une campagne d’ « éradication totale ».

« L’Etat de la Jordanie est en droit d’exercer des représailles contre cette organisation terroriste, que nous poursuivrons là où elle se trouve », a déclaré Al-Rai.

« L’histoire montre que la Jordanie n’oublie jamais de se venger (de telles attaques), peu importe le temps qu’il faut… Nous avons les ressources pour cela. »

« Le jour de l’assassinat du pilote martyr et héros est un tournant dans l’histoire de la Jordanie, qui répondra à ce crime horrible commis par la lâche organisation terroriste », a déclaré le ministre.