L’organisation terroriste du Hamas a annoncé qu’elle « appréci[ait] » la récente déclaration du président sud-africain Jacob Zuma, qui « décourage » les fonctionnaires de se rendre en Israël.

« Le Hamas remercie le président sud-africain Jacob Zuma pour avoir demandé de ne pas se rendre en Israël en solidarité avec le peuple palestinien », indique un communiqué du groupe terroriste.

Dimanche dernier, Zuma, président d’Afrique du Sud et chef du Congrès national africain, le parti au pouvoir du pays, a recommandé aux fonctionnaires de ne pas aller en Israël.

« Le peuple palestinien continue de souffrir dans sa quête légitime de l’autodétermination et l’ANC s’engage en faveur d’une solidarité et d’un soutien continus pour sa juste cause », a déclaré Zuma dans son discours traditionnel du 8 janvier. « Nous réaffirmons que nous déconseillons fermement les voyages en Israël pour des causes non liées à la promotion de la paix dans la région ».

La déclaration du Hamas ne mentionne pas que Zuma autorise les visites Israël afin de promouvoir la paix.

Le chef de l’opposition sud-africaine, Mmusi Maimane, qui dirige le parti de l’Alliance démocratique, a rencontré mercredi le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem.