La France a décidé d’accorder la naturalisation française à Lassana Bathily, employé musulman malien du supermarché casher de Paris qui avait aidé des clients juifs à se dissimuler dans une chambre froide du magasin attaqué par le djihadiste Amédy Coulibaly, a annoncé le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Cette naturalisation interviendra mardi, a précisé le ministre, en louant son « acte de bravoure ». En France depuis 2006, Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet 2014 une demande de naturalisation.

« J’ai pas caché des juifs, j’ai caché des êtres humains », a raconté jeudi à l’AFP Lassana Bathily.

Les messages de félicitations venus du monde entier, les « bravo, t’es un héros » et le coup de fil du président français François Hollande n’y font rien: depuis ce vendredi 9 janvier, le jeune Malien n’est « pas très bien ». « Je suis triste. Un ami est parti et il était très jeune ». Il parle de Yohan Cohen, 20 ans, son collègue. Un des quatre hommes juifs tués par Amédy Coulibaly.

Lassana, visage doux cadré par une barbichette noire, est un musulman pratiquant. Il travaille depuis quatre ans dans le supermarché casher de l’est parisien « avec des juifs et d’autres musulmans », qui avait été la cible d’Amédy Coulibaly.

Le djihadiste a été abattu par la police qui a libéré tous les otages qu’il retenait.

Lors de son discours à la grande synagogue de Paris, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a remercié l’employé.