Le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah a récemment arrêté un des chefs de ses « opérations extérieures » en le soupçonnant d’être un agent du Mossad israélien, a indiqué jeudi à l’AFP une source proche de l’enquête.

« Le service en charge de la sécurité du Hezbollah a arrêté il y a trois mois un agent du Mossad dans ses rangs qui est dénommé Mohammad Chawraba », a affirmé cette source, en précisant qu’il était depuis 2007 en contact avec les services secrets israéliens.

Cet homme était « responsable de la coordination de l’unité chargée des opérations à l’étranger, connue sous le nom 910 », responsable des « actions sécuritaires » du Hezbollah en dehors du Liban.

Le Hezbollah et Israël mènent une lutte sans merci l’une contre l’autre, qui s’est transformée en 1996 et 2006 en guerre totale sans que l’État hébreu ne parvienne à défaire son adversaire.

Originaire du village chiite Mahrouna, au sud-est de Tyr, le suspect habitait à Beyrouth mais voyageait beaucoup à l’étranger où il a été recruté.

Selon cette source impliquée dans l’enquête interne, « Chawraba a fait échouer environ cinq opérations que le Hezbollah avait planifié d’exécuter à l’étranger contre des objectifs liés à Israël en représailles à la mort de son chef militaire Imad Moughniyeh ».

Ce dernier avait été tué en 2008 à Damas dans un attentat à la voiture piégée, une attaque imputée par le Hezbollah à Israël, qui a nié toute implication.