Une source proche de la coalition qui combat aux côtés du régime du président syrien Bachar al-Assad a expliqué que le Hezbollah a confirmé pour la première fois avoir utilisé des drones d’attaque dans sa guerre contre l’Etat islamique.

Le groupe terroriste a utilisé ces drones pour frapper des positions de l’EI dans les montagnes de Qalamoun, à proximité de la frontière avec le Liban, a fait savoir un média militaire lié à l’organisation chiite, selon Reuters.

Tandis que le responsable a indiqué à l’organe de presse que c’est la première confirmation de ce type, l’année dernière, un média lié au Hezbollah avait publié une vidéo qu’il avait décrite comme étant celle d’un drone lâchant des bombes à proximité d’Alep.