Le journal anglais Jewish Chronicle a réagi vendredi à la controverse à propos d’un appel d’aide à Gaza qu’il a fait paraître en guise de publicité.

The Disaster Emergency Committee, un organisme britannique qui rassemble plusieurs associations de secours, a publié des annonces en faveur d’une aide humanitaire à Gaza dans différentes publications.

En réponse à la controverse sur sa décision de publier l’annonce, le rédacteur en chef du Jewish Chronicle, Stephen Pollard, a publié un communiqué expliquant que l’annonce ne représentait pas la ligne éditoriale du journal, qui est séparée du service commercial.

« L’annonce a été approuvée par le président du journal, qui ne joue aucun rôle dans les décisions éditoriales, comme une annonce de l’aide humanitaire qui n’exprime aucune position politique ou
partisane », a écrit Pollard.

La publicité représente un enfant palestinien avec le message « Des milliers d’enfants à Gaza (…) sont blessés et vivent sans abri et dans la peur. Ils ont désespérément besoin de fournitures médicales, d’abris, de nourriture et d’eau immédiatement ».

En revanche, Pollard écrit que lui et le journal « sont tout à fait en faveur de l’opération Bordure protectrice, ce que notre couverture des événements a démontré. »

Il conclut sa déclaration en écrivant : « Même si vous êtes profondément en désaccord avec l’annonce figurant dans le journal, j’espère avoir pu expliquer sa présence et qu’elle n’est en aucune façon représentative de notre ligne éditoriale. »