Suite aux multiples incendies ayant ravagé le nord et l’est d’Israël, le Keren Kayeeth Leysrael américain (KKL) a lancé une campagne pour soutenir l’effort des pompiers et pour réhabiliter les forêts israéliennes.

Le 8 janvier dernier, lors d’une cérémonie à Rishon LeTsion, le président du KKL américain, Russell Robinson, a reversé 2 millions de dollars aux soldats du feu israéliens destinés à acheter de nouveaux camions et remplacer les équipements endommagés lors des derniers incendies.

« Nous sommes fiers de verser cette première somme de 2 millions (…) aux sauveteurs et pompiers d’Israël », a expliqué le président du KKL américain.

Une polémique avait entouré cet appel aux dons dont le premier mot d’ordre était « replantons les arbres d’Israël ».

De nouveaux arbres, ainsi que les actions impliquées par leur plantation, pourraient abîmer les écosystèmes naturels et inhiber la régénération du paysage, ont expliqué plusieurs écologistes israéliens.

Selon le Dr Ofri Gabay, écologiste de la Société pour la protection de la nature en Israël (SPNI), la terre est habituée à subir et survivre à différentes perturbations, comme la série d’incendies qui a eu lieu au début e l’hiver.