La journaliste sportive israélienne, Becky Griffin, a accusé jeudi la légende du football à la retraite Eyal Berkovic, qui possède le club de football Hapoel Rishon Lezion, de l’avoir sexuellement harcelée.

Sur Facebook, Griffin a affirmé que Berkovic – qui a été sélectionné pour 79 matchs en équipe nationale israélienne dans les années 1990 et 2000 et qui a joué pour de nombreux clubs de première ligue cours de sa carrière en Grande-Bretagne qui a duré plus d’une décennie – a mis sa main dans son pantalon et qu’il lui a fait des avances obscènes.

« Je dois dire que jusqu’à cette soirée, je ne connaissais même pas l’homme, qui est répugnant à tous les égards », a écrit Griffin dans un message Facebook en évoquant l’incident avec Berkovic, qui selon elle, a eu lieu alors qu’il était marié.

« Plus que tout, je me suis sentie insultée et humiliée », a-t-elle expliqué.

Becky Griffin (Crédit : Flash 90)

Becky Griffin (Crédit : Flash 90)

Il n’était pas clair quand l’incident aurait eu lieu, bien que la Deuxième chaîne a indiqué que cela était arrivé il y a longtemps et que le délai de prescription était dépassé pour que Griffin puisse porter plainte et le poursuivre.

Berkovic a rejeté ses allégations en affirmant que tout ceci n’était que « des mensonges ».

« C’est une menteuse ; rien de tout cela n’est jamais arrivé », a-t-il déclaré au micro de la Deuxième chaîne. « Je ne sais même pas à quoi elle ressemble. Je vais consulter mon avocat et réfléchir à la suite à donner ».