Alors que les cieux ensoleillés menacent de se transformer en une massive bourrasque de neige, le maire de Jérusalem a ordonné lundi que les routes soient fermées quelques heures avant qu’une lourde tempête de neige ne frappe mercredi la ville.

Nir Barkat a annoncé que les principaux axes – dans et hors de la capitale – seraient bloqués à la circulation pour éviter la répétition de l’énorme tempête de neige de la fin 2013, lorsque des centaines de voitures avaient été piégées sur les bas-côtés le long des principales routes.

Barkat a déclaré à Radio Israël que les chasse-neige sont prêts pour dégager les routes, afin de les rouvrir à la circulation.

En contraste marqué avec le ciel clair et le soleil radieux de lundi, le service météorologique d’Israël prédit des précipitations dans le nord et le centre du pays dans les prochains jours, avec des vents violents, des tempêtes de sable isolées et une forte probabilité de crue dans tout le sud.

Mercredi et jeudi la neige devrait tomber dans le nord et à Jérusalem ainsi que sur les collines environnantes.

Certaines prévisions prédisent plus de 60 centimètres de neige pour des altitudes les plus élevées dans le nord d’Israël et dans le Gush Etzion, au sud de Jérusalem.

La tempête de neige serait la première vague sérieuse à Jérusalem depuis que la capitale a été frappée en décembre 2013 par l’un des plus fortes tempêtes hivernales répertoriées.

Au cours de cette tempête la capitale et d’autres régions ont été isolées pendant plusieurs jours, avec l’électricité coupée dans de nombreux endroits. Des véhicules blindés de l’armée ont été déployés pour secourir les automobilistes bloqués puisque les autorités civiles avaient eu du mal à faire face à l’ampleur des dégâts.

Walla (site d’information en hébreu), rapporte que les autorités municipales de Jérusalem ont commencé dimanche à élaguer des branches d’arbres dangereuses dans les espaces publics et les chaussées.

Des bâtiments instables ont également été examinés et la municipalité a conclu des arrangements avec les services de remorquage afin de dégager rapidement d’éventuelles voitures bloqués.

Les pompiers et la société municipale de l’eau ont été mis en alerte pour faire face à toute situation d’urgence ou d’inondations.