Une pousse du marronnier qu’Anne Frank observait pendant la guerre depuis son immeuble d’Amsterdam va être planté sur un terrain du Capitole à Washington, en hommage à l’adolescente juive morte en déportation, ont annoncé mardi des élus américains.

« L’arbre en mémoire d’Anne Frank est issu des fruits du marronnier qu’elle évoque dans son journal. Il se trouvait face au bâtiment où elle et sa famille se sont cachés pendant la Seconde Guerre mondiale », écrivent le président républicain de la Chambre des représentants John Boehner et le chef de la majorité démocrate du Sénat Harry Reid.

L’arbrisseau sera mis en terre le 30 avril lors d’une cérémonie officielle.

Le marronnier d’Anne Frank avait été déraciné en 2010 par des bourrasques de vent.

La famille d’Anne Frank et les quatre autres Juifs qui les avaient rejoints dans leur cachette avaient été dénoncés et arrêtés le 4 août 1944 puis déportés dans des camps de concentration. Anne Frank est morte à 15 ans en 1945 au camp de Bergen-Belsen, dans le nord de l’Allemagne.

Son journal, l’un des ouvrages les plus lus au monde, a été découvert par une amie de la famille, Miep Gies, après la guerre.