Le mémorial de la Shoah consacre une exposition au couple Klarsfeld, en se focalisant sur leurs actions des années 1968-78.

L’action souvent retentissante du couple formé par Beate et Serge Klarsfeld a joué un rôle majeur dans prise de conscience de l’horreur de la Shoah, dans les années 1968-1978, rappelle le Mémorial de la Shoah.

« 50 ans après la gifle administrée par Beate Klarsfeld en 1968 au chancelier ouest-allemand Kurt Georg Kiesinger et 40 ans après la publication en 1978 par Serge Klarsfeld du Mémorial de la déportation des Juifs de France, le Mémorial de la Shoah consacre une exposition à l’oeuvre de Beate et Serge Klarsfeld en faveur des victimes de la Shoah, contre l’impunité d’anciens responsables de la Solution finale et contre l’antisémitisme, » ajoute le site du mémorial.

L’exposition qui se tiendra du 8 décembre au 28 avril comprend des archives personnelles du couple.